Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
Rechercher un conseil  

Maladies et Traitements > Trypanosomiase africaine (maladie du sommeil)

La trypanosomiase africaine, maladie du sommeil La maladie en bref
La trypanosomiase africaine, aussi appelée maladie du sommeil, est une maladie parasitaire transmise à l'homme par les mouches tsé-tsé vivant dans certaines régions d'Afrique subsaharienne. Elle peut engendrer de graves complications neurologiques et être fatale si elle n'est pas diagnostiquée et traitée à temps. Les voyageurs peuvent être exposés s'ils se rendent dans les zones rurales d'endémie pour faire un safari, chasser, pêcher ou naviguer.

Transmission
Il existe deux parasites responsables de la trypanosomiase africaine humaine: Trypanosoma brucei gambiense et Trypanosoma brucei rhodesiense qui sont tous deux transmis à l'homme par les mouches tsé-tsé du genre Glossina. Les bovins domestiques et les animaux sauvages (dont les antilopes) sont les principaux réservoirs animaliers, ainsi que l'homme en Afrique de l'Ouest.

Répartition géographique
Afrique tropicale (entre les latitudes 15°N et 20°S). T.b. rhodesiense : Afrique de l'Est. T.b.gambiense : Afrique de l'Ouest et centrale. Il existe plus de 250 zones à risque dans 36 pays. L'OMS estime qu'entre 300'000 et 500'000 personnes sont infectées.

Symptômes et complications
La piqûre d'une mouche tsé-tsé est douloureuse et ne passe pas inaperçue. Les infections à T.b. rhodesiense évoluent rapidement avec des manifestations cliniques survenant en quelques jours à semaines : une lésion inflammatoire au point de piqûre (chancre d'inoculation), de la fièvre, des maux de tête intenses, une insomnie, des douleurs articulaires, une rougeur de la peau (rash) et des ganglions enflés. Par la suite le parasite peut gagner le système nerveux central et causer des atteintes neurologiques, une somnolence, un état confusionnel et des troubles psychiatriques. Des symptômes cardiaques sont aussi possibles. Les infections à T.b. gabiense (qui sont les plus fréquentes et responsables de 90 % des cas de maladie du sommeil) évoluent généralement beaucoup plus lentement après une période d'incubation souvent prolongée de plusieurs semaines, mois ou même années. Plus l'infection est détectée tôt, plus les chances de guérison sont grandes. Sans traitement, les deux formes sont létales. 

Prévention et traitement
Les mouches tsé-tsé peuvent piquer à travers les habits et sont actives le jour. Elles sont sensibles à une stimulation optique (véhicules en mouvement, couleurs foncées) et donc les répulsifs ne sont pas très efficaces. Protégez-vous en portant des habits clairs (beige, blanc, vert olive) qui couvrent bien la peau. Les mouches tsé-tsé sont souvent rassemblées dans la végétation près des rivières et des lacs, dans les galeries forestières (Afrique de l'Ouest et centrale) et les arbustes de la savane (Afrique de l'Est). Evitez de passer à travers les buissons et inspectez régulièrement votre véhicule lors de safari. Le traitement diffère selon le stade de la maladie.

Recommandations
Le risque d'infection pour les voyageurs est généralement faible sauf dans les régions rurales d'endémie et dans certains parcs animaliers (surtout en Afrique de l'Est). Evitez de vous aventurer dans les zones hautement infestées et prenez des précautions dans les régions à risque. Consultez sans tarder un médecin en cas de piqûre de mouche tsé-tsé.


Dernière mise à jour: 03.03.2009

Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 16.12.2017