Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
Rechercher un conseil  

Maladies et Traitements > Infections sexuellement transmissibles

La maladie en bref La Maladie en bref
Tout contact sexuel avec un nouveau partenaire ou des prostituées comporte un risque potentiel d'infection sexuellement transmissible (IST) et d' infection par le VIH / Sida, à l'étranger comme en Suisse. Ces infections non identifiées et non traitées peuvent avoir de graves conséquences. On peut réduire les risques en observant des règles de conduite simples et en utilisant systématiquement un préservatif (ou Femidom) en cas de relation sexuelle avec un nouveau partenaire.

Transmission
Il existe plus d'une vingtaine de maladies infectieuses qui peuvent se transmettre par voie sexuelle. Certaines se transmettent également par la salive, par le simple contact (herpès) ou par le partage d'objets érotiques. Elles sont provoquées par des bactéries, des virus, des champignons ou des parasites.

Répartition géographique
Monde entier.

Symptômes et complications
De nombreuses infections sont asymptomatiques et une personne infectée peut transmettre l'infection à d'autres sans le savoir ( VIH / Sida , hépatites B et C, chlamydia, etc.). Les IST se manifestent souvent (mais pas toujours) par des brûlures en urinant, un écoulement vaginal ou uréthral, ou l'apparition de vésicules/ boutons/ ulcérations dans la région génitale ou anale. L'homme peut avoir des rougeurs et démangeaisons du pénis, une tuméfaction et une rougeur des testicules. La femme peut se plaindre de douleurs pendant les rapports sexuels, de maux de ventre, de démangeaisons, de saignements entre les règles. Les IST non traitées peuvent engendrer de graves complications: stérilité, grossesse extra-utérine, cirrhose, cancer (foie, col de l'utérus) et faciliter la transmission du VIH/ Sida.

Prévention

  • Employez systématiquement des préservatifs de qualité (ou un Femidom) lors de contacts sexuels avec un nouveau partenaire, y compris pour les relations orales
  • Pas de sang menstruel ni de sperme dans la bouche (ne pas en avaler)
  • Emportez des préservatifs dans vos bagages (sur place, on ne peut pas toujours en obtenir facilement et leur qualité est parfois douteuse)
  • Utilisez uniquement des lubrifiants solubles à l'eau (les autres peuvent endommager le préservatif)
  • Ne partagez pas d' accessoire érotique
  • Il existe un vaccin contre l'hépatite B et le Papillomavirus humain (HPV, responsable de verrues génitales et du cancer du col de l'utérus)

Traitement
Mis à part les infections virales (hépatite B, VIH / Sida; herpès génital), la plupart des IST peuvent être traitées et guéries avec des médicaments spécifiques. Si vous ou votre partenaire présentez des symptômes, consultez un médecin en cours de voyage. Ne prenez aucune automédication qui pourrait empêcher l'établissement d'un diagnostic. Utilisez dans tous les cas un préservatif lors de rapports sexuels avant la réception des résultats d' examens et pendant toute la durée de votre traitement. Votre partenaire doit également être traité(e). De nombreux germes sont résistants aux médicaments et un contrôle est recommandé.

Recommandations
Si des symptômes surviennent quelques jours ou semaines après un rapport sexuel, ils doivent être pris très au sérieux. Consultez un médecin rapidement. Dans tous les cas de risque expositionnel (même sans symptômes), un avis médical est recommandé. Prévenir l'infection est aujourd'hui le meilleur moyen de l'éviter. Avec un nouveau partenaire, évitez les contacts directs et non protégés avec les muqueuses (vagin, bouche, anus), le sperme ou le sang et utilisez systématiquement des préservatifs de qualité. En cas d'IST, il est capital d' en informer votre partenaire pour lui permettre de se traiter simultanément et éviter le risque de ré-infection mutuelle. 

 


Denrière Mise à jour: 12.01.2015

 


 

Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 14.12.2017