Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
Rechercher un conseil  

Maladies et Traitements > Fièvres virales hémorragiques

Fièvres virales hémorragiques

Maladie en bref
Les fièvres virales hémorragiques sont des maladies rares transmises le plus souvent par des vecteurs (moustiques, tiques) pouvant se manifester par des saignements et des hémorragies massives. Celles dont on parle le plus souvent sont la fièvre dengue, la fièvre jaune, la fièvre de Lassa, la fièvre Ebola, la fièvre de Crimée-Congo, la fièvre de la vallée du Rift et les hanta virus.

Transmission
Ces maladies sont causées par des virus qui peuvent être transmis à l'homme par différents vecteurs. La fièvre dengue, la fièvre jaune et la fièvre de la vallée du Rift (FVR) sont transmises par des moustiques, la fièvre hémorragique de Crimée-Congo (FHCC) par des tiques, la fièvre de Lassa et les hanta virus par l'urine et les excréments de rats, la fièvre Ebola (dont on ne connaît pas encore le réservoir animalier) lors de contact avec des animaux malades ou de consommation de leur viande (gorilles, chimpanzés, antilopes des forêts). La transmission de personne à personne est généralement rare mais peut survenir lors de contact étroit avec une personne malade, particulièrement en ce qui concerne la fièvre Ebola (contact avec les liquides corporels tels que le sang, l'urine, les selles, les vomissures des personnes infectées). La transmission à l'homme par un contact avec des animaux infectés (bétail) est aussi possible (fièvre de Crimée-Congo et la fièvre de la vallée du Rift).

Répartition géographique
Afrique (Lassa, Ebola, Fièvre jaune, FVR, dengue, FHCC)
Amérique Sud (fièvre jaune, hanta virus, dengue)
Asie (dengue, FHCC, hanta)
Europe de l'Est (FHCC, hanta virus)

Symptômes et complications
De façon générale, les fièvres hémorragiques se présentent souvent comme une grippe avec de la fièvre, des douleurs musculaires et articulaires, des maux de tête, une pharyngite ou une conjonctivite et parfois des plaintes digestives. La maladie peut en rester là ou évoluer vers une forme hémorragique. Apparaissent alors des taches rouge-violet foncé. Le degré de saignement est variable, allant d'un simple saignement du nez ou des gencives à des hémorragies massives associées à une défaillance d'organes dont l'issue est souvent fatale. Le pronostic est particulièrement sévère pour la fièvre Ebola (létalité supérieure à 50 %) et la fièvre de Criméé-Congo.

Prévention et traitement
Evitez le contact avec les animaux malades, les carcasses d'animaux morts, et les vecteurs des fièvres virales hémorragiques (moustiques, tiques, rats). Il existe un vaccin efficace pour la fièvre jaune (vaccin vivant). De manière générale, il n'existe pas de traitements spécifiques pour ces maladies dont la prise en charge est symptomatique. Certains traitements antiviraux (ribavirine) sont efficaces pour la fièvre de Lassa et la FHCC.

Recommandations
Le risque pour le voyageur est généralement faible mais augmente lors de visite de régions rurales et dans des conditions précaires (nuitées chez l'habitant). Evitez de vous rendre dans une région avec une épidémie en cours. Dans les zones d'endémie, protégez-vous des vecteurs (utilisation de répellents et insecticides). Consultez un médecin en cas de fièvre au retour de voyage, afin d'exclure ce diagnostic ou une autre cause plus fréquente comme le paludisme. Le vaccin contre la fièvre jaune est fortement recommandé, voire obligatoire, pour les voyages dans les régions d'endémie.


Création: 31.05.2005

 

 

Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 16.12.2017