Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
Rechercher un conseil  

Maladies et Traitements > Choléra

Le choléra Maladie en bref
Le choléra est causé par une bactérie (le Vibrio cholerae) qui peut provoquer des diarrhées liquides profuses accompagnées de vomissements et d'un état de déshydratation. La maladie est transmise par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés. Le risque est très faible pour la plupart des voyageurs, même dans les pays touchés par une épidémie, et peut être prévenu par des précautions simples.


Transmission
La maladie est transmise par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés par des excréments ou le vomi de personnes infectées (voie féco-orale). Elle frappe surtout les populations pauvres qui n'ont pas de systèmes suffisants d'approvisionnement en eau potable. Le risque de contracter le choléra est minime pour les touristes (environ 1/ 300000 visiteurs par mois).

Répartition géographique
Le choléra est largement répandu en Afrique, Asie et en Amérique latine.

Symptômes et complications
La majorité des infections provoquent peu ou pas de symptômes. Le début peut être brutal avec des diarrhées aqueuses, des coliques et des vomissements, souvent sans fièvre. Dans les cas plus graves avec des diarrhées profuses, un état de déshydratation peut survenir rapidement, particulièrement chez les petits enfants et les personnes âgées. Avec une réhydratation rapide, la létalité est inférieure à 1 %.

Prévention et traitement
La prévention principale consiste en des mesures d'hygiène personnelle et alimentaire: lavez-vous régulièrement les mains, particulièrement avant de manger, consommez des aliments bien cuits et des boissons encapsulées (eau minérale, sodas) sans glaçons ou bouillies (thé, café), et ne mangez que des crudités que vous pouvez éplucher vous-mêmes. On peut guérir la majorité des malades en leur administrant rapidement les sels de réhydratation orale. En cas de déshydratation très sévère une perfusion de liquides par voie intraveineuse est nécessaire ainsi que l'administration d'antibiotiques. Pour les personnes à haut risque, par exemple en cas d'intervention humanitaire dans un camp de réfugiés atteint de choléra, un vaccin oral inactivé (DUKORAL®) est disponible en Suisse (2 doses dans un intervalle d'une semaine) qui confère une protection allant jusqu'à 85 % durant 6 mois.

Recommandations
Le risque est minime pour les touristes et la vaccination n'est pas recommandée aux voyageurs. Soignez votre hygiène personnelle et alimentaire (boissons encapsulées ou bouillies et aliments bien cuits). Il peut éventuellement être utile d'emporter des sels de réhydratation orale en cas de séjour dans une région touchée par une épidémie. La vaccination n'est recommandée qu'aux personnes à très haut risque (humanitaires).


Dernière mise à jour: 09.01.2015

 

Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 16.12.2017