Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  
Recherche par date
 

Infections à Hantavirus en Argentine 22-02-2021 (mise à jour: 22-02-2021)

Le Ministère de la santé publique de l’Argentine rapporte 5 cas d'infections à hantavirus, dont 1 décès, dans la province de Salta au Nord-ouest du pays . Bien que l'identité de la souche ne soit pas précisée, il s'agit probablement du virus Andes endémique dans la région et dont le réservoir animalier est le rat pygmée du riz à longue queue.

Cette infection virale se manifeste le plus souvent par une atteinte des poumons (Syndrome pulmonaire à hantavirus). Les hommes peuvent s’infecter par contact direct avec les excréments, de la salive ou de l’urine de rongeurs infectés ou lors d’inhalation du virus transmis par aérosol (à partir d'excréments de rongeurs présents dans la poussière). Après une période d’incubation allant de 1 à 6 semaines, les symptômes initiaux d’une infection sont généralement de la fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires et dorsales, parfois des troubles digestifs (douleurs abdominales, vomissements). Ensuite peuvent survenir des complications pulmonaires d’évolution rapide et sévère. Il n’existe pas de vaccin. (Sources : Outbreak News Today 13.2.2021, medecinedesvoyages.net 15.2.2021)

Conséquences pour le voyageur: Evitez tout contact avec les rongeurs et leurs excréments (portez un masque et des gants pour manipuler un animal mort/ malade ou nettoyer des surfaces contaminées). Lors de camping / écotourisme, fermez les tentes et cabanes pour éviter l'entrée de rongeurs et protégez votre nourriture de toute contamination dans des boîtes hermétiques.

Destinations: Argentine

Maladie: Hantavirus


Actualités apparentées:

Date Titre Destination(s)
22.01.2019 Argentine : flambée d'infections à Hantavirus Argentine
23.03.2009 Chili / Argentine : infections à Hantavirus Argentine; Chili
Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 27.02.2021