Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  
Recherche par date
 

COVID-19 : 14 millions de cas 18-07-2020 (mise à jour: 03-08-2020)

Depuis le début de la pandémie, plus de 14 millions de personnes ont été infectées par le nouveaux coronavirus (SARS-CoV-2) et près de 600'000 personnes sont décédées dans le monde jusqu’au 18.07.2020. Les trois pays les plus touchés et qui rapportent le plus de nouveaux cas par jour sont toujours les États-Unis (plus de 3,5 millions de cas, > 60'000 nouveaux cas par 24 h), le Brésil (plus de 2 millions de cas, 30'000 à 40'000 nouveaux cas/ jour), et l’Inde (plus de 1 million de cas, > 25'000 nouveaux cas par jour). Aux USA la pandémie est en croissance dans 34 des 50 Etats, en particulier en Floride, en Californie et au Texas, qui sont aussi les plus peuplés du pays. Plusieurs Etats ont réintroduit des mesures de confinement et le port du masque devient plus souvent obligatoire dans les lieux publics où la distanciation sociale n’est pas possible. La pandémie progresse encore en Amérique Latine et aux Caraïbes. En plus du Brésil, le Panama a une des incidences les plus élevées. La Colombie subit une hausse alarmante des cas et la capitale Bogota (3,5 millions d’habitants) est placée en confinement strict. En Inde, le deuxième pays le plus peuplé du monde (1,3 milliard d’habitants), Delhi et Mumbai étaient principalement touchées jusqu’à présent, mais le nombre d’infections augmente dans d’autres régions et villes qui ont été reconfinées dont Bangalore (13 millions de personnes) et l’Etat du Bihar (125 millions de personnes). L’Afrique du Sud rapporte de loin le plus de cas en Afrique ( > 75 %). Les provinces de Gauteng et du Western Cape ont été les plus durement touchées, suivies par le Eastern Cape. Une forte augmentation de l’incidence est aussi signalée au Lesotho, au Malawi, en Namibie et à Madagascar.

En Europe, la situation est très variable selon les pays.
Une stabilisation des nouveaux cas a été observée dans plusieurs pays cette semaine. La Russie reste le pays avec le plus grand nombre quotidien de nouveaux cas (environ 6000 cas par jour) mais sans augmenter. Le nombre de nouveaux cas est aussi relativement stable en France (environ 550 à 600 cas par jour) et en Italie (environ 200 cas par jour). La France va effectuer des tests de dépistage du coronavirus dans les aéroports aux voyageurs en provenance de zones à haut risque, à moins qu’ils puissent fournir la preuve d’un test récent de dépistage du coronavirus.

Une tendance à la hausse des nouvelles infections est observée dans plusieurs pays, dont en particulier en Espagne (où 500 à 600 cas sont confirmés par jour) et au Portugal, mais entre autres aussi en Autriche, en Bulgarie, en Croatie, en Islande, au Luxembourg et en Roumanie.

La situation épidémiologique s’améliore dans quelques pays. En Allemagne, le nombre de cas continue de diminuer globalement, avec environ 300 nouveaux cas positifs par 24 heures. En Angleterre, la tendance est toujours à la baisse. Le port d’un masque (protection bouche-nez) qui était déjà obligatoire dans les transports en commun sera également exigé, dès le 24 juillet, dans les magasins. En Suède le nombre de nouveaux cas journaliers a fortement baissé depuis début juillet, avec entre 300 et 400 par jour par rapport à plus de 1'800 fin juin, ainsi que le nombre d’hospitalisations et de décès. Depuis 6 jours aucune personne n'a été admise aux soins intensifs. Le gouvernement n’a jamais imposé de fermeture totale des commerces, et la majorité des restaurants, bars, écoles et magasins sont restés ouverts, mais il a fermé les universités et interdit les réunions de plus de 50 personnes, déconseillé les voyages domestiques et encouragé la population à se montrer responsable. De nombreux Suédois ont eu un comportement plus prévoyant qu’officiellement requis, décidant d’eux-mêmes de rester à la maison. Les entreprises ont aussi promu le travail à domicile, même si ce n’était pas obligatoire. Une étude rapporte qu’en mai, 58 % des Suédois ne voyaient pas leurs amis et 74 % restaient à la maison durant leur temps libre. Le pays déplore tout de même une mortalité beaucoup plus élevée que son voisin la Norvège, mais avec environ 55 décès par 100'000 habitants, elle se situe derrière la Belgique (85), le Royaume Uni (66), l’Espagne (61) et l’Italie (58). Une politique de soins maximaux sur place pour les personnes très âgées vivant dans des homes ou établissements médicaux sans recourir à des soins intensifs explique aussi une mortalité élevée de cette frange de la population suédoise.

Le Centre Européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) a rapporté au 17 juillet 2020 : 13 788 300 cas positifs ( + 1'542'883 en une semaine) dont 589 688 décès.

Afrique: 664 673 cas ( augmentation de 122'361 cas en une semaine); les 5 pays qui signalent le plus de cas sont l’Afrique du Sud (324 221), l’Égypte (85 771), le Nigéria (34 854), le Ghana (26 125) et l’Algérie (21 355).

Asie: 3 136 742 cas (+395'291 en une semaine) , les 5 pays qui signalent le plus de cas sont l’Inde (1 003 832), l’Iran (267 061), le Pakistan (259 999), l’Arabie saoudite (243 238) et la Turquie (216 873).

Amériques: 7 325 723 cas ( + 919'303 en une semaine); les 5 pays qui signalent le plus de cas sont les USA (3 576 221), le Brésil (2 012 151), le Pérou (341 586), le Mexique (324 041) et le Chili (323 698).

Europe: 2 647 985 cas (+ 104’154 cas en une semaine); les 5 pays qui signalent le plus de cas sont la Russie (752 797), le Royaume-Uni (292 552), l’Espagne (258 855), l’Italie (243 736) et l’Allemagne (200 843).

Océanie: 12 481 cas (+ 1774 cas en une semaine); les 5 pays qui signalent le plus de cas sont l’Australie (10 810), la Nouvelle-Zélande (1 199), Guam (314), la Polynésie Française (62) et les îles Mariannes du Nord (37).

 

Pour plus d’informations :

- OFSP : Nouveau coronavirus : recommandations pour les voyageurs
- OFSP : Nouveau coronavirus: « auto-isolement et auto-quarantaine »
- Infoline pour les personnes se rendant en Suisse: +41 58 464 44 88   
- International Air Transport Association : IATA

 

Sources : European Centre for Disease Prevention and Control worldwide update 17.07.2020; OMS Flambée de COVID-19;  BBC World News 17.07.20 ; Corona Live Check 18.07.20; EKRM News 07.07.2020; Le Temps 16.07.2020 ; Suède : Business Insider 09.07.2020 ; statnews.com 15.07.20; Radio Sweden 03.07.2020; www.statista.com ; Sweden July 12-17 2020; Covid in Sweden.com

Conséquences pour le voyageur: Plusieurs États ouvrent progressivement leurs frontières aux voyageurs. Suivez l’évolution dans les médias et auprès des autorités locales et du DFAE avant d’envisager un voyage. Les règles sanitaires (port obligatoire d’un masque, quarantaine obligatoire, etc.) peuvent varier selon les pays et les compagnies aériennes. Certains pays peuvent exiger un test du coronavirus (frottis de dépistage dans le nez ou dosage des anticorps) pour délivrer un visa ou autoriser l’entrée. Il peut être effectué dans les centres de vaccination (sur rendez-vous, le coût du test est à la charge du voyageur). Les règles d’hygiène et de distanciation sociale sont à respecter partout en Suisse: distance de 1,5 mètres (ou porter un masque si pas possible comme dans les transports publics), se laver /désinfecter les mains, éviter les poignées de main, éternuer/tousser dans son coude. Les voyageurs doivent suivre leur état de santé. Toute personne avec des symptômes du COVID doit se faire tester et, si positif (ou d'impossibilité de faire le test), rester en auto-isolement au minimum 10 jours (et jusqu’à 48 h après l’arrêt de symptômes). Toute personne en contact avec un malade ou une personne positive, doit se mettre en quarantaine. Les personnes arrivant d’un pays à haut risque (voir liste de l’OFSP) devront effectuer une quarantaine obligatoire de 10 jours à leur arrivée en Suisse (et s’adresser à l’autorité cantonale compétente dans un dé

Destinations: Monde

Maladie: Coronavirus


Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 13.08.2020