Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  
Recherche par date
 

COVID-19 : plus de 9 millions de cas dans le monde 27-06-2020 (mise à jour: 03-07-2020)

Cette semaine la barre des 9 millions de personnes infectées par le nouveaux coronavirus (SARS-CoV-2) a été franchie dans le monde et près d’un demi-million de personnes sont décédées du Covid dans plus de 200 pays. La pandémie continue de s’accélérer à l’échelle mondiale avec un nouveau record de plus de 183’000 cas recensés en une journée. Près de la moitié sont survenus dans la région des Amériques. L’épicentre de la pandémie demeure en Amérique latine où plus de 100'000 personne sont décédées. Le Brésil est le plus durement touché avec 1,2 millions de cas et un nombre très élevé de nouvelles infections (environ 40'000 par jour), suivi du Pérou et du Chili. Au Brésil, où plus de 52'000 personnes sont décédées du COVID-19, des peuples indigènes ont fui dans la forêt pour échapper au coronavirus, d'autres ont bloqué l'accès de leurs villages. Aux USA, le nombre quotidien de cas augmente à nouveau (plus de 36'800 nouveaux cas en 24/h le 24.06.20). Avec plus de 2,4 millions d’infections, le pays continue d’être celui qui a recensé le plus de cas cumulés au monde et la situation épidémiologique n’est pas favorable. Au moins 26 États rapportent une augmentation des cas par rapport à la semaine précédente. Des records de cas journaliers ont été rapportés cette semaine au Texas (plus de 5'500 cas/24h), en Floride (plus de 5'500 cas/ 24h) et en Californie (plus de 7'100 cas/ 24h), qui sont par ailleurs les 3 Etats les plus peuplés des USA. Le gouverneur du Texas, un États qui a entamé son déconfinement dès début mai, a appelé ses concitoyens à rester chez eux. Le parc d’attractions Disneyland en Californie, fermé depuis 4 mois, a annoncé repousser sa réouverture. L’Europe dénombre 28 % des cas dans le monde et 41 % des décès. Si le nombre de nouveaux cas se stabilise ou diminue dans de nombreux pays, il augmente dans certaines régions, surtout dans les Balkans et en Europe de l’Est. Des valeurs élevées de nouvelles infections quotidiennes sont toujours rapportées en Russie, en Ukraine, en Suède et au Royaume-Uni. L’Inde et l’Afrique du Sud font également face à une augmentation rapide des cas. L’Arabie-Saoudite a restreint à un millier le nombre de pèlerins autorisés à faire le pèlerinage du Hajj cette année et seulement les personnes se trouvant déjà dans le pays pourront prendre part.

Les systèmes sanitaires de nombreux pays sont dépassés comme au Pakistan et en Inde où la situation est dramatique. Les hôpitaux sont débordés par la pandémie et ne peuvent plus accueillir les malades du COVID ainsi que d’autres pathologies. A Delhi les médias rapportent des décès de femmes enceintes ne pouvant être admises pour un accouchement compliqué, et des jeunes mourant d’appendicite faute d’avoir pu être opérés.

Les gouvernements de nombreux pays ne veulent plus appliquer de mesures de confinement pour diminuer la transmission du coronavirus en raison des conséquences économiques dramatiques. Les restrictions de déplacement et de travail ont aggravé la pauvreté d’une large proportion de la population déjà en situation précaire et un grand nombre de personnes, dont de nombreux enfants, ne mangent plus à leur faim.

On observe aussi une deuxième vague d’infections dans plusieurs pays où la situation épidémiologique s’était améliorée. En Asie, l’Iran est durement touché avec plus de 200'000 cas et 10'000 décès. La Corée du Sud est confrontée à une 2ème flambée à Séoul et ses environs suite à plusieurs centaines d’infections (entre autres dans des discothèques de la capitale). Au total plus de 12'000 infections ont été recensées depuis le début de la pandémie et il est estimé qu’il y aurait près de 1’300 cas « actifs » (infectieux) actuellement dans le pays. Les autorités ont fermé les bars et divers centres de loisirs et imposé le port d’un masque dans les transports publics, les avions et les taxis. En Europe aussi de nouvelles flambées régionales sont observées dans certains des pays ayant déjà assoupli les mesures de confinement. En Allemagne, les autorités de l’État de Rhénanie-du-Nord-Westphalie ont reconfiné mardi plus de 600’000 personnes suite à l'éruption d'un foyer de contaminations dans le plus grand abattoir d'Europe (plus de 1’550 personnes positives). Le Portugal a introduit de nouvelles restrictions dans la région de Lisbonne, en limitant les rassemblements à 10 personnes (au lieu de 20) et ordonnant la fermeture des commerces et café à 20h. La Chine a recensé plus de 300 nouvelles infections suite à un foyer épidémique lié à un marché de Pékin. Les autorités ont réintroduit des mesures de confinement dans des parties de Pékin. Une région proche de Pékin est aussi touchée dans le comté de Anxin (Province Hebei) et 400'000 personnes ont été mises en quarantaine.
 

Le Centre Européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) a rapporté au 26 juin 2020 : 9'581’803 cas de COVID-19 dont 489’182 décès dans le monde.

Afrique: 347 779 cas (9 069 décès); les 5 pays signalent le plus de cas sont l’Afrique du Sud (118 375), l’Égypte (61 130), le Nigéria (22 614), le Ghana (15 473) et le Cameroun (12 592).
Asie: 2 036 409 cas (51 471 décès); les 5 pays signalent le plus de cas sont l’Inde (490 401), l’Iran (215 096), le Pakistan (195 745), la Turquie (193 115) et l’Arabie saoudite (170 639).
Amérique: 4 821 970 cas (238 690 décès); les 5 pays signalent le plus de cas sont les États-Unis (2 422 310), le Brésil (1 228 114), le Pérou (268 602), le Chili (259 064) et le Mexique (202 951).
Europe: 2 365 834 cas (189 812); les 5 pays signalent le plus de cas sont la Russie (613 994), le Royaume-Uni (307 980), l’Espagne (247 486), l’Italie (239 706) et l’Allemagne (192 556).
Océanie: 9 115 cas (133 décès); les 5 pays signalent le plus de cas sont l’Australie (7 558), la Nouvelle-Zélande (1 170), Guam (247), la Polynésie Française (60) et les îles Mariannes du Nord (30).

 

Pour plus d’informations :
-
OFSP : Nouveau coronavirus : recommandations pour les voyageurs
- 
OFSP : Nouveau coronavirus: « auto-isolement et auto-quarantaine » 
International Air Transport Association : IATA

 

Sources : WHO Situation report No 157 25.06.2020; CNN 25.06.2020 “Record increases of new Covid-19 cases in 3 US states with the most population”; Le Temps 26.06.2020; BBC News 22.06.20 “Coronavirus: South Korea confirms second wave of infections”; Corona Live Check 26.06.20; European Centre for Disease Prevention and Control worldwide update 26.06..2020; EKRM News 23 + 26.06.2020; WHO Coronavirus disease (COVID-19) pandemic. Voir aussi : « Voyages : réouverture de frontières, et prévention dans les aéroports et les avions » du 15.05.2020

Conséquences pour le voyageur: En raison de la situation épidémiologique favorable, plusieurs États, dont la Suisse, ont partiellement réouvert leurs frontières. Suivez l’évolution dans les médias et renseignez-vous auprès des autorités locales de votre destination et auprès du DFAE avant d’envisager un voyage. Les règles sanitaires (port obligatoire d’un masque par ex.) peuvent varier selon les pays et selon les compagnies aériennes. Certains pays peuvent exiger un test du coronavirus (frottis de dépistage dans le nez ou dosage des anticorps) pour délivrer un visa ou autoriser l’entrée. Il peut être effectué dans la plupart des centres de vaccination (sur rendez-vous, le coût du test est à la charge du voyageur). Les règles d’hygiène et de distanciation sociale sont à respecter partout en Suisse: distance de 1,5 mètres (ou porter un masque si pas possible), se laver /désinfecter les mains, éviter les poignées de main, éternuer/tousser dans son coude. Les voyageurs doivent suivre leur état de santé. Toute personne avec des symptômes du COVID (fièvre, mal de gorge, douleurs musculaires, toux, etc.) devrait se faire tester et, si positif (ou d'impossibilité de faire le test), rester à la maison ou à l’hôtel en auto-isolement au minimum 10 jours (et jusqu’à encore 48 h après l’arrêt total de symptômes). Toute personne en contact avec des personnes malades ou testées positives, doit se mettre en quarantaine.

Destinations: Monde

Maladie: Coronavirus


Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 08.07.2020