Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  
Recherche par date
 

Australie : listériose par consommation de melons 16-04-2018 , archivée

L’OMS a rapporté une flambée de 20 personnes hospitalisées en Australie pour une listériose (dont 7 décès et une fausse couche) entre le 17 janvier et le 6 avril 2018. La cause serait la consommation de melons (cantaloups) contaminés d’un producteur local. Les produits concernés ont déjà été retirés du marché en Australie mais des cas sont possibles dans d’autres pays où les melons ont été exportés : Chine (Hong Kong), Japon, Kuwait, Malaysie, Oman, Qatar, Singapore, Emirats Arabes Unis, Bahreïn et les Seychelles.
La listériose est causée par une bactérie (Listeria monocytogenes) qui peut infecter l’homme lors de consommation d'aliments crus contaminés, surtout les produits laitiers non pasteurisés, les fromages, la viande fumée ou salée, la volaille et le poisson. Chez les adultes en bonne santé l'infection se manifeste le plus souvent par des symptômes grippaux avec une légère fièvre. Cependant, elle peut être beaucoup plus sévère chez les personnes immunodéprimées ou souffrant de maladies chroniques, les femmes enceintes, les nourrissons et les personnes âgées et entraîner une méningo-encéphalite, une septicémie, une pneumonie ou un avortement. La létalité s'élève alors à 20%. Un traitement antibiotique est disponible. (Source: OMS, Disease Outbreak News, 09.04.2018)

Conséquences pour le voyageur: Le risque pour des voyageurs est très faible. Les personnes à risque de complications (voir ci-dessus) devraient se laver les mains avant de manger ou de manipuler la nourriture, bien laver les crudités, éviter de consommer des produits laitiers non pasteurisés, et bien cuire la viande/ volaille/ poisson.

Destinations: Australie

Maladie: Listériose


Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 19.10.2018