Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  
Recherche par date
 

Belgique : couple meurt du paludisme « des aéroports » 26-10-2020 (mise à jour: 03-11-2020)

Un couple marié de Kampenhout, en Belgique, est décédé du paludisme (malaria) fin septembre 2020, alors qu’il n’avait jamais voyagé dans une région du monde où le paludisme est transmis. Les personnes vivaient proche des aéroports de Zaventem (aéroport international de Bruxelles) et de Melsbroek (aéroport militaire) et on pense qu’elles se sont infectées par un moustique ramené dans un avion revenant d’un pays à risque, probablement d’Afrique subtropicale au vu de la forme grave de malaria (à Plasmodium falciparum) identifiée.

Le "paludisme des aéroports" ( "airport malaria" ou "luggage malaria") désigne un paludisme (ou malaria) causé par des moustiques infectés dans un pays d’endémie qui sont transportés par avion (ou dans les bagages/ les colis postaux) dans un pays où la maladie n’est pas transmise. Si les moustiques survivent au voyage et aux conditions locales, ils peuvent alors infecter des personnes qui travaillent à l’aéroport ou vivent dans les environs. Plusieurs dizaines de cas ont été rapportés par différents pays en Europe (Allemagne, Angleterre, Belgique, Espagne, France, Italie, Luxembourg, Pays-Bas et Suisse). En août cette année des cas de paludisme des aéroports ont été rapportés à Paris. La résistance de certains moustiques aux produits de désinfection des avions pourrait expliquer certains cas.

La malaria (paludisme) est transmise par les piqûres de moustiques le soir et la nuit et se déclare sous forme de fièvre à 37,5° ou plus, de maux de tête, de frissons, de symptômes grippaux, et parfois de diarrhées. (Sources : Outbreak News Today, 17.10.2020 « Belgium malaria deaths: Mosquito was brought into country via the airports”; Médecine des voyages.net 20.10.2020; EKRM News 22.10.2020)

Conséquences pour le voyageur: Le risque est minime en Europe mais est à connaître des soignants, des aéroports et des autorités locales. Le paludisme des aéroports est souvent grave et potentiellement mortel, d’une part à cause de la virulence du parasite (en particulier en cas de P. falciparum) mais surtout aussi en raison du retard de diagnostic et donc de mise ne route du traitement. En l’absence de notion de voyage, le diagnostic n’est le plus souvent pas évoqué.

Destinations: Belgique

Maladie: Paludisme


Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 28.11.2020