Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  
Recherche par date
 

COVID-19 : 7,6 millions de cas dans le monde 13-06-2020 (mise à jour: 22-06-2020)

Jusqu’au 12 juin 2020, plus de 7’630'000 de personnes ont contracté le nouveau coronavirus (SARS-CoV-2) et près de 325’000 en sont décédées.  À l’échelle mondiale, il y a une tendance croissante des nouvelles infections quotidiennes (avec durant les derniers 10 jours plus de 100’000 cas par 24 h). L’épicentre actuelle de la pandémie se trouve en Amérique Latine. Le Brésil se classe au premier rang des nouvelles infections quotidiennes (avec plus de 25’000 cas par 24h). Dans d’autres pays d’Amérique du Sud, en particulier le Pérou et le Chili, le nombre de cas augmente également fortement. Au total, les États-Unis continuent d’avoir le plus grand nombre de cas et de décès. L’Inde est maintenant classée 4e mondiale avec près de 300’000 infections recensées, derrière les États-Unis, le Brésil et la Russie. Le pays a pourtant assoupli ses mesures de confinement et rouvert les frontières entre les États de l’Union. Les trains et les services aériens réguliers ont également partiellement repris. Au Pakistan voisin le nombre de cas augmente aussi fortement ( + 6000 cas en 24h) et les hôpitaux sont aux limites de leur capacité. L’Iran fait face à une nouvelle vague d’infections, avec plus de 2000 nouvelles infections recensées durant les dernières 24 heures et au total plus de 180'000 cas et 8'600 décès rapportés. Dans la plupart des pays de la région africaine, le nombre de cas de COVID-19 continue d’augmenter. En Chine, la capitale Pékin a été placée en état d'alerte suite à la détection de plusieurs dizaines d’infections liées à un grand marché (« Xinfadi »). Les autorités essaient d'identifier et remonter les chaînes de transmission.

Bien que la situation en Europe s’améliore, des nombres élevés de nouvelles infections quotidiennes sont toujours signalés ces dernières 24 heures en Russie (+ 8'900), au Royaume-Uni (+ 1'500), en Biélorussie ( + 700). Durant les dernières 2 semaines, une tendance croissante de l’incidence est observée en Suède, France, Ukraine, Portugal, Rep. Moldavie, Gibraltar, Macédoine du Nord, Albanie, Estonie, Slovénie et pays du Proche-Orient. (L’augmentation en France peut s’expliquer en partie par la mise en place depuis le 13 mai d’un nouveau système de surveillance en laboratoire du COVID-19 (SI-DEP), qui permet l’inclusion de cas rétrospectifs diagnostiqués depuis cette date. En Ukraine, la situation est assez grave dans l’est du pays et le gouvernement de Kiev a fermé la frontière aux cinq points de passage des territoires occupés.

En raison des démonstrations mondiales contre le racisme, l’OMS recommande à tous ceux qui manifestent dans le monde entier à le faire en toute sécurité (en gardant autant que possible au moins 1 mètre des autres, de désinfecter-nettoyer souvent les mains, de tousser dans le coude ou un mouchoir et de porter un masque lors des manifestations de masse). L’OMS rappelle aussi que toutes les personnes symptomatiques devraient absolument rester à la maison et contacter un prestataire de soins.

La pierre angulaire de la réponse dans chaque pays doit être « de trouver, d’isoler, de tester et de traiter » chaque cas ainsi que d’ identifier et mettre en quarantaine chaque contact. L’identification (« traçage ») des contacts demeure un élément essentiel de la lutte contre le coronavirus.

L’OMS a adapté les recommandations relatives au port de masques. Le Directeur général de l’OMS, A. Tedros, a mis en garde contre la mauvaise manipulation des masques et le fait qu’ils créent un faux sentiment de sécurité et conduisent à ce que les personnes négligent des mesures telles que l’hygiène des mains et la distanciation physique. Il a souligné que les masques seuls ne protègent pas contre les COVID-19 et ne remplacent pas la distanciation physique, l’hygiène des mains et d’autres mesures de santé publique. (Par ailleurs, les masques en tissu doivent être composés d’au moins trois couches de matériaux différents).

 

Le Centre Européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) a rapporté la situation suivante dans le monde au 12 juin 2020 :

Afrique: 216 622 cas, 5 838 décès; les 5 pays qui signalent le plus de cas sont l’Afrique du Sud (58 568), l’Égypte (39 726), le Nigéria (14 554), l’Algérie (10 589) et le Ghana (10 358).

Asie: 1 481 097 cas, 37 627 décès; les 5 pays qui signalent le plus de cas sont l’Inde (297 535), l’Iran (180 176), la Turquie (174 023), le Pakistan (125 933) et l’Arabie saoudite (116 021).

Amérique: 3 639 394 cas, 196 069 décès; les 5 pays qui signalent le plus de cas sont les États-Unis (2 023 347), le Brésil (802 828), le Pérou (214 788), le Chili (154 092) et le Mexique (133 974).

Europe: 2 134 496 cas, 181 518 décès; les 5 pays qui signalent le plus de cas sont la Russie (502 436), le Royaume-Uni (291 409), l’Espagne (242 707), l’Italie (236 142) et l’Allemagne (185 674).

Océanie: 8 758 cas, 131 décès; les 5 pays qui signalent le plus de cas sont l’Australie (7 285), la Nouvelle-Zélande (1 154), Guam (182), la Polynésie Française (60) et les îles Mariannes du Nord (30).
 

Pour plus d’informations :
- OFSP : Nouveau coronavirus : recommandations pour les voyageurs
- OFSP : Nouveau coronavirus: « auto-isolement et auto-quarantaine » 
- International Air Transport Association : IATA

Voir aussi : « Voyages : réouverture de frontières, et prévention dans les aéroports et les avions » du 15.05.2020

Sources: Corona Live Check 12.06.20; European Centre for Disease Prevention and Control worldwide update 12.06..2020;  EKRM News 09.06.2020; WHO Coronavirus disease (COVID-19) pandemic; WHO Emergencies Press conference 8 June 2020; OMS 08.06.20: Nouveau coronavirus (2019-nCov) : conseils au grand public – Quand et comment utiliser un masque ?

 

Conséquences pour le voyageur: En raison de la situation épidémiologique favorable, certains États, dont la Suisse, commencent à rouvrir leurs frontières étape par étape. Suivez l’évolution dans les médias et renseignez-vous auprès des autorités locales de votre destination et auprès du DFAE avant d’envisager un voyage. Les règles sanitaires (port obligatoire d’un masque par ex.) peuvent varier selon les pays et selon les compagnies aériennes. Certains pays peuvent exiger un test du coronavirus (frottis de dépistage dans le nez ou dosage des anticorps) pour délivrer un visa ou autoriser l’entrée, qui peut être effectué dans les centres de vaccination (sur rendez-vous). Les règles d’hygiène et de distanciation sociale sont à respecter partout en Suisse: distance de 2 mètres (ou porter un masque si pas possible), se laver /désinfecter les mains, éviter les poignées de main, éternuer/tousser dans son coude. Les voyageurs doivent suivre leur état de santé. Toute personne avec des symptômes du COVID (fièvre, toux, etc.) devrait se faire tester et, si positif (ou d'impossibilité de faire le test), rester à la maison ou à l’hôtel en auto-isolement au minimum 10 jours (et jusqu’à encore 48 h après l’arrêt total de symptômes). Toute personne en contact avec des personnes malades ou testées positives, doit se mettre en quarantaine.

Destinations: Monde

Maladie: Coronavirus


Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 13.08.2020