Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  
Recherche par date
 

Thaïlande : encéphalite japonaise chez touriste belge 17-02-2020 , archivée

Une fille belge de 14 ans a contracté une encéphalite japonaise lors d’un court voyage avec sa famille (8 personnes au total) en Thaïlande. Elle avait visité Khao Lak, Krabi, Similan Islands, Phi Phi Islands, Krasom et Amphoe Kapong. Le 30 décembre 2019, 11 jours après son arrivée en Thaïlande, elle a développé de la fièvre, des maux de tête, de la fatigue et des difficultés à avaler. Le lendemain, durant son vol de retour, elle a présenté progressivement des troubles de la marche en raison d’une une paralysie du côté droit, et est devenue confuse et léthargique. Le diagnostic d’encéphalite japonaise a été confirmé à Anvers où elle a été hospitalisée aux soins intensifs. Le 29 janvier 2020, elle respirait de façon autonome, se rétablissait lentement et a pu enfin quitter les soins intensifs. Elle sera transférée prochainement dans un centre de réhabilitation. Ce cas tragique rappelle l’existence de cette maladie en Asie et l’importance de bien se protéger contre les piqûres moustiques. Heureusement, ses 7 autres compagnons de voyage ont tous testé négatif pour cette maladie. Les infections chez les voyageurs sont généralement rares mais plusieurs cas ont été rapportés ces dernières années à Bali, même après des séjours de courte durée (moins de 14 jours). (Voir la News « Bali: voyageur contracte encéphalite japonaise 03-02-2020 »

L’encéphalite japonaise est une maladie virale transmise par des moustiques qui piquent la nuit (activité maximale à la tombée de la nuit et l’aube) principalement dans les régions rurales d’Asie du Sud et du Sud-Est. Les cas d’encéphalite japonaise sont très rares chez les touristes. Les symptômes de la maladie sont une fièvre élevée, des maux de tête, une raideur de la nuque. Il n'existe pas de traitement spécifique. La maladie peut être prévenue par une bonne protection contre les moustiques la nuit (chambre climatisée, moustiquaire imprégnée, habits longs, produits anti-moustiques) et par la vaccination. L’indication du vaccin est à discuter avec votre médecin ou un centre de vaccination en fonction de votre itinéraire, de votre type de voyage et de la saison. (Sources: International Society for Infectious Diseases Promedmail 8.2.2020)

Conséquences pour le voyageur: Protégez-vous contre les piqûres de moustiques 24h/24 (le soir et la nuit contre l’encéphalite japonaise, toute la journée contre la dengue, le Chikungunya et le Zika). En général, la vaccination contre l'encéphalite japonaise (2 doses) n’est recommandée qu’en cas de séjour prolongé (plus de 4 semaines) en zone rurale d'endémie.

Destinations: Thaïlande

Maladie: Encéphalite japonaise


Actualités apparentées:

Date Titre Destination(s)
12.06.2017 Thaïlande : touriste contracte l’encéphalite japonaise Thaïlande
Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 06.08.2020