Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  
Recherche par date
 

Guatemala, Myanmar: Poliovirus vaccinaux 15-07-2019 , archivée

Au Guatemala, deux échantillons environnementaux de poliovirus d’origine vaccinale de type 1 et 3 (VDPV1 et 3) ont été identifiés. Jusqu'à présent, aucun cas de paralysie flasque aiguë n'a été enregistré. Entre 2014 et 2018, la couverture vaccinale contre la poliomyélite était entre 65 % et 90 %, et 85 % en 2018. La situation est jugée préoccupante en raison de l'insuffisance de la couverture vaccinale contre la poliomyélite et de la forte mobilité de la population.

Au Myanmar, un cas d’infection avec le poliovirus vaccinal circulant 1 (PVDVc1) a été rapporté dans l’état de Kayah. La confirmation officielle est toujours en attente. Le dernier cas de PVDVc est survenu au Myanmar en 2015 et le dernier cas de poliovirus sauvage en 1996. Selon « Polioeradication », le Myanmar est l'un des principaux pays à risque, c'est-à-dire des pays où la récurrence de la poliomyélite augmente en raison de la faible couverture vaccinale et des lacunes de la surveillance de cette dernière. Les poliovirus de souche vaccinale sont dérivés de vaccins vivants atténués qui peuvent parfois causer la maladie et circuler dans certaines populations non ou insuffisamment immunisées. Le vaccin contre la polio utilisé en Suisse (et la plupart des pays industrialisés) est élaboré à partir d’un virus inactivé et est donc sans risque car le virus n’est pas vivant. Comme de nombreuses infections sont asymptomatiques, une circulation du virus dans ces régions ne peut être exclue, et peut représenter un risque majeur de santé publique. La poliomyélite est causée par un virus transmis généralement par l’eau ou les aliments contaminés et peut causer une paralysie définitive invalidante. Elle peut être très efficacement prévenue par la vaccination (5 doses dans l’enfance ou 3 à l’âge adulte). (Sources : Tropimed Epinews 5.7.2019, OMS 3.7.2019 Polioeradication)

Conséquences pour le voyageur: Le risque pour les voyageurs est faible. Hygiène optimale des aliments et de l'eau potable. Lors de voyages au Guatemala (nouveau !) et au Myanmar : vaccination de base contre la polio et vaccination de rappel après 10 ans.

Destinations: Guatemala, Myanmar

Maladie: Poliomyélite


Actualités apparentées:

Date Titre Destination(s)
13.01.2020 Poliomyélite : urgence sanitaire Afghanistan; Angola; Bénin; Centrafricaine, République; Côte d'Ivoire; Cameroun; Chine; Éthiopie; Ghana; Indonésie; Kenya; Myanmar; Malaisie; Mozambique; Niger; Nigeria; Papouasie-Nouvelle-Guinée; Philippines; Pakistan; Somalie; Tchad; Togo; Zambie; Congo, La République démocratique du (Kinshasa)
21.12.2016 Poliomyélite : recommandations de vaccination Afghanistan; Centrafricaine, République; Cameroun; Guinée; Guinée équatoriale; Lao, République démocratique populaire; Madagascar; Myanmar; Niger; Nigeria; Pakistan; Tchad; Ukraine
30.05.2016 Recommandations de vaccination contre la poliomyélite Afghanistan; Cameroun; Guinée; Guinée équatoriale; Lao, République démocratique populaire; Madagascar; Myanmar; Nigeria; Pakistan; Somalie; Ukraine
07.03.2016 Laos : flambée de poliomyélite de souche vaccinale Afghanistan; Guinée; Madagascar; Myanmar; Nigeria; Pakistan; Ukraine
16.07.2007 Myanmar : Polio Myanmar
14.05.2007 Poliomyélite au Myanmar Myanmar
Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 05.08.2020