Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  
Recherche par date
 

Méningoencéphalite à tique : extension des zones à risque 12-02-2019 , archivée

Le nombre de cas de méningoencéphalite à tique (FSME) déclarés à l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) augmente depuis une vingtaine d’années en Suisse, avec un pic en 2005/ 2006 et des années records en 2017(257 cas) et en 2018 (377 cas) ! Les zones les plus touchées se situaient au début des années 2000 dans le nord-est de la Suisse et se sont depuis lors graduellement étendues vers le sud et vers l’ouest. Désormais l’ensemble de la Suisse, à l’exception des cantons de Genève et du Tessin, est considéré comme une zone à risque.

L'encéphalite à tique (ou méningo-encéphalite verno-estivale) est une maladie virale transmise par les tiques dans certaines régions délimitées d'Europe (principalement en Suède, en Finlande, en Suisse, en Autriche, dans le Sud de l'Allemagne), en Russie et les pays de l'ex-URSS et en Asie du Nord. Pour les personnes à risque (trekking et camping en forêt, randonnée, certains métiers) un vaccin est recommandé (dès 6 ans). Comme les virus de la FSME se logent dans les glandes salivaires de la tique et sont immédiatement transmis en cas de piqûre, même une extraction rapide de celle-ci ne permet pas d’éviter une éventuelle infection. La vaccination est la méthode la plus fiable de se protéger de la FSME (mais elle ne protège pas contre d’autres maladies transmises par les tiques comme la borréliose), et est recommandée (dès 6 ans) en cas de risque accru d’exposition (loisirs pratiqués en plein air, trekking et camping en forêt, randonnée, certains métiers). Pour plus d’informations, consultez le lien Maladie : «FSME (et RSSE)» ci-dessous. (Sources: OFSP : Méningoencéphalite à tique ; Bulletin OFSP 2019 ; no 6 : 12-14 « Méningoencéphalite à tique (FSME) : extension des zones à risque » 04.02.2019 ; Tropimed EpiNews 06.02.2019)

Conséquences pour le voyageur: La « saison des piqûres de tiques » s'étend en Europe d’avril à octobre (selon les années et le climat, de mars à novembre). Protégez-vous des tiques dans les sous-bois et forêts (pantalons et manches longs, chaussette recouvrant le bas des pantalons, casquette, répulsifs) et inspectez régulièrement votre peau et cheveux. La vaccination contre l’encéphalite à tiques est recommandée aux habitants / visiteurs des zones d'endémie lors d’activité en plein air.

Destinations: Suisse

Maladie: FSME (et RSSE)


Actualités apparentées:

Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 25.01.2020