Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  
Recherche par date
 

Nouvelle-Zélande: épidémie de coqueluche (pertussis) 11-12-2017 , archivée

Le ministère de la Santé de Nouvelle Zélande a déclaré une épidémie de coqueluche (pertussis) avec 1502 cas recensés depuis le début de l’année (jusqu’au 24.11.2017), dont 305 durant les 4 dernières semaines (trois fois plus que pendant la même période en 2016). La coqueluche (pertussis) est une infection très contagieuse des voies respiratoires causée par une bactérie (Bordatella pertussis) qui est transmise par les gouttelettes respiratoires. Elle se manifeste par des accès de toux en quintes pouvant persister pendant des semaines et qui peuvent entraîner des pauses respiratoires (surtout chez les nourrissons pour qui la maladie est particulièrement dangereuse). Le vaccin contre la coqueluche fait partie des vaccinations de base recommandées à tous les enfants. Voir plan de vaccination suisse 2017. (Sources: NZ Ministry of Health, Pertussis Report week 44-47 2017, 5.12.17 ; International Society for Infectious Diseases, PromedMail 03.12.17)

Conséquences pour le voyageur: Primo-vaccination et rappel chez les adolescents 11-15 ans. Un rappel unique est recommandé à tous les adultes de 25 à 29 ans (diphtérie-tétanos-coqueluche dTpa) ainsi qu’aux personnes ayant des contacts réguliers avec des nourrissons (< 6 mois).

Destinations: Nouvelle-Zélande

Maladie: Coqueluche


Actualités apparentées:

Date Titre Destination(s)
24.09.2012 Coqueluche : augmentation des cas en Australie, Nouvelle-Zélande, USA, Canada et GB Australie; Canada; Royaume-Uni; Nouvelle-Zélande; États-Unis (USA)
16.01.2012 Australie, Nouvelle-Zélande : augmentation de la coqueluche Australie; Nouvelle-Zélande
07.11.2011 Pertussis (coqueluche) aux USA et en Nouvelle Zélande Nouvelle-Zélande; États-Unis (USA)
Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 16.10.2018