Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  
Recherche par date
 

Brésil: Hépatite A à São Paulo 08-11-2017 (mise à jour: 14-11-2017)

Les autorités sanitaires de São Paulo ont rapporté une importante augmentation des cas d’hépatite A cette année, avec 517 cas recensés jusqu’au 16.09.17 (en comparaison à seulement 64 cas durant toute l’année 2016). Les hommes âgés entre 18 et 39 ans sont majoritairement touchés (452 cas = 87%) dont en particulier les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH). Une augmentation des cas touchant les HSH est rapportée dans de nombreux pays industrialisés (Europe, USA).

L'hépatite A est une maladie causée par un virus qui peut infecter le foie et provoquer une jaunisse ou, plus rarement, une hépatite fulminante gravissime. Le virus est transmis par voie féco-orale, par l'ingestion d'aliments ou de boissons contaminés, par contact avec une surface contaminée (poignée de porte) ou lors de relations sexuelles anales. Les HSH devraient être informés sur les flambées d'hépatite A, pratiquer des relations sexuelles protégées, et recevoir une vaccination. La vaccination est également recommandée pour les personnes pouvant avoir une évolution grave (par ex. en cas de co-infection par le virus d'hépatite B ou C). La vaccination (2 doses) prévient efficacement la maladie et confère une protection de longue durée (plus de 25 ans). Elle peut également être efficace si administrée dans les jours suivant l’exposition au virus (prophylaxie post exposition par vaccination et immunoglobulines). (Source: Outbreak News Today 06.10.17)

Conséquences pour le voyageur: Bonne hygiène personnelle et alimentaire. La vaccination est recommandée pour le Brésil et de nombreux autres pays, en particulier les HSH et les personnes avec des maladies chroniques du foie. Pratiquez le Safer Sex en Suisse comme en voyage.

Destinations: Brésil

Maladie: Hépatite A


Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 14.12.2017