Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  
Recherche par date
 

Afrique du Sud : touristes contractent la schistosomiase 28-02-2017 , archivée

Pas moins de 33 touristes belges ont été exposés à la schistosomiase (bilharziose) en Afrique du Sud à White River, à proximité du Mimi Moya Eco Lodge, entre le 26 décembre et le 5 janvier 2017. Cette région agricole et touristique est située dans la province du Mpumalanga, au nord du Kwazulu-Natal (non loin du Parc Kruger). Les symptômes ont débuté trois semaines après l'exposition avec de la fièvre, des douleurs abdominales, de la toux, ainsi que des maux de tête prolongés ou des douleurs musculaires. Près de 30% des touristes présentent des analyses de sang évoquant une infection (éosinophilie) et pour le moment 5 ont eu des examens positifs confirmant une infection. Des analyses plus détaillées sont en cours (certains tests ne deviennent positifs qu’après plusieurs semaines à mois). Aucun cas de schistosomiase n'avait été signalé précédemment dans cette zone. Une étude des mollusques, l'hôte intermédiaire de la maladie, sera bientôt réalisée. La schistosomiase (ou bilharziose) est une maladie parasitaire de certaines régions tropicales et sub-tropicales causée par des larves (cercaires) qui pénètrent la peau lors de bain en eau douce contaminée (lacs, fleuves à faible courant, canaux, étangs et marécages). Le parasite occasionne une rougeur locale ou des boutons avec de fortes démangeaisons. Il peut ensuite se loger dans différents organes du corps. L’infection passe souvent inaperçue au départ, et des complications intestinales ou uro-génitales ne se manifestent souvent que plusieurs années plus tard. Il existe un traitement spécifique mais pas de vaccin. Les piscines d'hôtels sont désinfectées et ne comportent en principe aucun risque, ni l’eau de mer. (Sources : International Society for Infectious Diseases, Promedmail 21.2.17, Outbreak News Today 21.02.2017)

Conséquences pour le voyageur: Evitez de vous baigner, de marcher et de vous laver les mains/ pieds dans de l'eau douce. En cas de contact, essuyez-vous énergiquement pour diminuer le risque d'infection. Si des boutons/démangeaisons surviennent, consultez un médecin.

Destinations: Afrique du Sud

Maladie: -


Actualités apparentées:

Date Titre Destination(s)
16.11.2017 Afrique du Sud: saison à risque, alerte au paludisme Afrique du Sud
11.10.2017 Afrique du Sud : enfant décède de la rage Afrique du Sud
29.03.2017 Namibia, Botswana, Afrique du Sud: inondations et augmentation de la malaria Botswana; Namibie; Afrique du Sud
21.03.2017 Afrique du Sud : Augmentation des cas de malaria (paludisme) Afrique du Sud
31.08.2015 Afrique du Sud : prévention du paludisme (malaria) Afrique du Sud
11.05.2015 Diphtérie en Afrique du Sud Afrique du Sud
17.02.2014 Afrique du Sud : décès de la rage Afrique du Sud
26.09.2011 Attaques de requins Australie; Réunion (FR); Afrique du Sud
12.09.2011 Afrique du Sud: vaccination contre la fièvre jaune Afrique du Sud
19.01.2011 Paludisme (malaria) en Afrique du Sud Afrique du Sud
21.06.2010 Foot et sexe Afrique du Sud
26.04.2010 Mondial 2010 en Afrique du Sud Afrique du Sud
08.03.2010 Afrique du Sud, Zimbabwe et Malawi : Epidémies de rougeole Malawi; Afrique du Sud; Zimbabwe
19.01.2010 Malaria en Afrique du Sud Afrique du Sud
12.10.2009 Rougeole en Afrique australe Angola; Namibie; Afrique du Sud
21.04.2008 Afrique du Sud : Intoxication paralytique aux fruits de mer Afrique du Sud
24.09.2007 Rage en Afrique du Sud Afrique du Sud
03.04.2007 Afrique du Sud : Marée rouge Afrique du Sud
05.03.2007 Afrique du Sud : tuberculose multirésistante Afrique du Sud
01.11.2004 Afrique du Sud : rage au KwaZulu-Natal Afrique du Sud
03.08.2004 Cas de rage en Afrique du Sud Afrique du Sud
23.09.2003 Afrique du Sud: Schistosomiase (bilharziose) Afrique du Sud
06.02.2003 Augmentation des cas de paludisme (malaria) en Afrique du Sud Afrique du Sud
18.10.2000 Epidémie de choléra en Afrique du Sud Afrique du Sud
Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 16.12.2017