Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  
Recherche par date
 

Epidémie de choléra au Yémen 21-12-2016 , archivée

Le Ministère de la santé publique et de la population du Yémen a rapporté près de 9'000 cas de choléra dans le pays, dont 1200 durant la première semaine de décembre 2016. L’épidémie touche 135 districts de 13 régions, dont les villes de Sanaa et d’Aden. On peut craindre une augmentation rapide des cas dans un contexte de précarité et de guerre civile dans le pays. Plus de 7,6 millions de personnes (dont 3 million de réfugiés) vivent dans les régions touchées par l’épidémie. Le choléra est transmis par l’eau et les aliments contaminés et peut provoquer des diarrhées profuses. Une bonne hygiène des mains (eau et savon, évitez les serviettes communes) et surtout une désinfection avec une lotion hydro alcoolique (minimum 70% d’éthanol, plusieurs fois par jour et toujours avant de manger) diminuent les risques d’infection. Il est recommandé de ne manger que des aliments cuits et d'éviter de consommer des glaces, glaçons ou des produits apparentés. Brossez-vous les dents avec de l’eau minérale en bouteille. L'eau peut être traitée avec des produits de désinfection de l’eau ou bouillie durant au moins 1 minute. En cas de forte diarrhée, la mesure la plus importante est la réhydratation orale (boissons de source sûre et sachets de réhydratation). (Sources: International Society for Infectious Diseases Promedmail 14 décembre 2016; Outbreak News Today 10.12.2016)

Conséquences pour le voyageur: Lavez et désinfectez-vous les mains avant de manger, consommez des aliments cuits et des boissons gazeuses encapsulées (eau minérale) ou bouillies (thé, café). La vaccination anticholérique est recommandée uniquement pour les humanitaires.

Destinations: Yémen

Maladie: Choléra


Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 16.12.2017