Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  
Recherche par date
 

Venezuela : flambées de diphtérie 14-12-2016 , archivée

La Société de Santé Publique du Venezuela a émis une alerte concernant une nette augmentation des cas de diphtérie dans le pays. Plus de 200 cas seraient survenus dans les Etats de Monagas, Sucre, Anzoátegui, Apure, Bolívar, Miranda, et Caracas. La maladie réapparaît dans le pays après une longue absence, dans un contexte de dégradation de la situation économique et sanitaire. Le système de soins du Venezuela semble s'effondrer et l’accès à des examens de laboratoire et à des médicaments est limité dans de nombreuses régions. La diphtérie est une maladie bactérienne très contagieuse qui se manifeste par une forte angine qui peut être fatale en l’absence de traitement rapide d'antitoxine diphtérique et d'antibiotiques. Elle se transmet de personne à personne par les gouttelettes respiratoires lors de toux ou d'éternuement. La maladie est prévenue par la vaccination qui est très efficace. La diphtérie est plus fréquente dans les pays en voie de développement et dans les régions où les populations sont moins vaccinées. (Sources: Tropimed News 30.11.2016 ; Outbreak News Today November 29,2016; efectococuyo.com 28.11.2016 « Se registran más de 200 casos de difteria en seis estados del país »).

Conséquences pour le voyageur: Après une vaccination complète dans l'enfance, il faut un rappel à 25 (diphtérie-tétanos-pertussis dTp), 45 (diphtérie-tétanos dT) et 65 ans (dT) puis tous les 10 ans. En cas de voyage à haut risque (épidémie), un rappel peut être indiqué après 10 ans.

Destinations: Venezuela

Maladie: Diphtérie


Actualités apparentées:

Date Titre Destination(s)
28.11.2017 Amériques : flambées de diphtérie Brésil; Colombie; Dominicaine, République; Haïti; Venezuela
19.06.2017 Flambée de diphtérie au Venezuela Venezuela
11.10.2016 Venezuela : décès de la diphtérie Venezuela
Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 14.12.2017