Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  
Recherche par date
 

Infections au virus Zika chez les voyageurs 02-08-2016 , archivée

Le nombre de cas d’infections au virus Zika diagnostiqués chez des voyageurs de retour d’une région épidémique ne cesse d’augmenter. En Suisse, l’Office fédéral de la Santé Publique (OFSP) a rapporté 28 cas confirmés d’infections au virus Zika depuis le début de l’année 2016 chez des voyageurs de retour des Amériques. Pour 18 personnes le pays d’exposition a pu être identifié : la République dominicaine (4 cas), la Colombie (3 cas), la Martinique (3 cas), le Brésil (2 cas), la Bolivie (2 cas), l’Equateur (1 cas), le Costa Rica (1 cas), les îles Vierges américaines (1 cas), la Guadeloupe (1 cas). En Europe, le European Centre for Disease Prevention and Control (ECDC) a recensé 1048 cas confirmés d’infections au virus Zika chez des voyageurs (depuis la semaine 45, 2015). Aux Etats-Unis, les Centres for Disease Control and Prevention (CDC) ont recensé 1'657 cas d’infections confirmées associées à des voyageurs depuis début 2015. Le virus Zika (un flavivirus) est transmis par des moustiques (de type Aedes) qui piquent la journée et sont présents dans de nombreuses régions tropicales d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine. Les symptômes ressemblent à celles d’autres arboviroses (comme la dengue et le Chikungunya). Environ 80% des infections seraient asymptomatiques. Les manifestations cliniques sont généralement peu sévères, d’une durée entre 5 et 7 jours: une fièvre, une éruption de boutons rouges (rash) avec des démangeaisons, des douleurs aux articulations, une conjonctivite (yeux rouges), parfois des maux de tête et douleurs musculaires. Des complications neurologiques (Syndrome de Guillain-Barré) et immunologiques peuvent survenir mais semblent rares. Il n’y a pas de vaccin ni de traitement spécifique. On peut diminuer le risque d’infection en se protégeant contre les piqûres de moustiques toute la journée. Pour plus d'informations sur la maladie, consultez : le site des CDC "«All Countries & Territories with Active Zika Virus Transmission» et le lien ci-dessous (cf: Maladie: Zika). Consultez aussi : le site de l’OFSP: ZIKA virus  et www.swisstph.ch . (Sources : Le Temps 26.07.2016 ; Bulletin OFSP du 21.07.2016; ECDC, CDTR week 29, 25 July 2016 ; CDC « Zika virus disease in the United States, 2015–2016 » 27 July 2016).

Conséquences pour le voyageur: Protégez-vous contre les moustiques 24h/24 (Zika le jour, malaria la nuit). Baissez la fièvre avec le paracétamol (évitez l'Aspirine et les anti-inflammatoires non stéroïdiens). Les voyages dans ces régions sont déconseillés aux femmes enceintes.

Destinations: Amérique

Maladie: Zika


Actualités apparentées:

Date Titre Destination(s)
08.11.2017 Transmission du virus Zika dans le monde Afrique; Amérique; Asie
28.08.2017 Transmission du virus Zika dans le monde Afrique; Amérique; Asie
03.05.2017 Transmission du virus Zika aux Amériques (update) Amérique
25.07.2016 Virus Zika aux Amériques et risques pour les femmes enceintes Amérique
08.03.2016 Zika : nouveaux cas de transmission sexuelle Amérique; Asie; Cap-Vert; Océanie
08.03.2016 Virus Zika aux Amériques et recommandations pour les femmes enceintes Amérique; Antilles, Territoires néerlandais des; Barbade; Bolivie; Brésil; Belize; Colombie; Costa Rica; Cuba; Dominique; Dominicaine, République; Équateur; Guyane française; Guadeloupe, Saint Barthélemy et Saint Martin (FR); Guatemala; Guyana; Honduras; Haïti; Jamaïque; Sainte-Lucie; Martinique (FR); Mexique; Nicaragua; Panama; Porto Rico; Paraguay; Suriname; El Salvador; Trinité-et-Tobago; Saint-Vincent-et-les Grenadines; Venezuela; Îles Vierges des États-Unis
Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 14.12.2017