Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  
Recherche par date
 

Cap Vert : infections au virus Zika 19-02-2016 , archivée

L’épidémie de virus Zika qui a commencé dans la capitale de Praia en octobre 2015 continue et s'est propagée à d’autres îles. Jusqu'au 6 février 2016, le ministère de la Santé a rapporté 7'164 cas d’infections à virus Zika, dont 4'837 dans la capitale Praia, 1'230 à Sao Filipe sur l’île de Fogo et 501 cas sur l’île de Maio. Les autres îles n’ont pas rapporté des cas. Des études suggèrent fortement qu’une infection au virus Zika, à n’importe quel moment de la grossesse, peut avoir de graves conséquences sur le cerveau et le système neurologique du bébé. Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des USA et les experts suisses en médecine des voyages recommandent aux femmes enceintes (quel que soit le trimestre de grossesse) de ne PAS se rendre dans les régions avec une transmission active du virus Zika. Les femmes qui souhaitent avoir un enfant devraient attendre au moins 3 cycles menstruels après leur retour d'une région à transmission Zika avant de planifier une grossesse. Par ailleurs, le virus Zika peut survivre dans le sperme et il existe un risque de transmission lors de relations sexuelles non protégées. L’emploi d’un préservatif est conseillé aux hommes de retour d’une zone à transmission active du virus Zika durant  3 mois (ou plus) et, si la partenaire est enceinte, durant toute la grossesse.

Le virus Zika (un flavivirus) est transmis par des moustiques (de type Aedes) qui sont présents dans de nombreux pays d’Amérique latine, ce qui peut expliquer la rapidité avec laquelle le virus s’est étendu géographiquement en si peu de temps. Environ 80% des infections seraient asymptomatiques. Les manifestations cliniques sont généralement peu sévères, d’une durée entre 5 et 7 jours: une fièvre, une éruption de boutons rouges (rash), des douleurs aux articulations, une conjonctivite (rougeur non purulente), parfois des maux de tête, douleurs musculaires et plus rarement des vomissements. Des complications neurologiques (Syndrome de Guillain-Barré) et immunologiques peuvent survenir mais semblent rares. Il n’y a pas de vaccin ni de traitement spécifique. On peut diminuer le risque d’infection en se protégeant contre les piqûres de moustiques toute la journée. Pour plus d'informations et la liste des pays avec transmission du virus Zika active, consultez le site des CDC "Zika Virus" et le lien ci-dessous: Maladie: Infection à virus Zika.  (Sources : OMS Disease Outbreak News Octobre, novembre, décembre 2015, 8 +12 + 20 +21 +29 January + 08 Feb 2016 ; PAHO / WHO : Epidemiological Alert: Neurologic Syndrome, congenital malformations and Zika virus infection, 1 December 2015; CDC “Interim Guidelines for Pregnant Women During a Zika Virus Outbreak”,  Weekly Jan 22, 2016/ 65(2);30–33, Outbreak News Today 6.2.16)

Conséquences pour le voyageur: Protégez-vous des moustiques la journée et même en ville (vêtements à manches longues, anti-moustiques). Baissez la fièvre avec du paracétamol (Panadol®, Dafalgan®). Les voyages dans ce pays sont déconseillés aux femmes enceintes.

Destinations: Cap-Vert

Maladie: Zika


Actualités apparentées:

Date Titre Destination(s)
08.03.2016 Zika : nouveaux cas de transmission sexuelle Amérique; Asie; Cap-Vert; Océanie
09.11.2015 Cap Vert : infections au virus Zika Cap-Vert
Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 14.12.2017