Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  
Recherche par date
 

Extension du Virus Zika en Amérique Centrale et du Sud 07-12-2015 , archivée

La transmission du virus Zika s’est étendue à de nouveaux pays d’Amérique Centrale et du Sud. En mai 2015, le Brésil rapportait les premiers cas de cette infection virale dans le nord-est du pays. L’épidémie s’est rapidement propagée à 18 Etats dont Rio de Janeiro et San Paulo. En octobre la Colombie signalait une flambée d’infections dans l’Etat de Bolivar et actuellement au moins 26 des 36 départements sont touchés. En novembre des cas d’infections au virus Zika ont été confirmés au Suriname, au Guatemala, au Salvador, au Venezuela, au Paraguay et au Mexique. Début décembre le Panama confirmait des cas.  Il s’agit des premières transmissions autochtones décrites sur le continent américain. Des moustiques capables de transmettre ce virus (espèces de type Aedes) sont présents dans d’autres pays d’Amérique latine, d'où un risque important de propagation de la maladie. Le diagnostic est compliqué par les épidémies de dengue et de chikungunya qui sévissent également en ce moment et qui peuvent causer des symptômes similaires. Le virus Zika (un Flavivirus) est transmis par des moustiques dans les régions tropicales d’Afrique et d’Asie, du Pacifique et depuis cette année en Amérique Centrale et du Sud. Les manifestations cliniques ressemblent à celles d’autres arboviroses (comme la dengue) et sont généralement peu sévères, d’une durée entre 5 et 7 jours: une fièvre modérée, une éruption de boutons rouges (rash), des douleurs aux articulations, une rougeur des conjonctives, parfois des maux de tête, douleurs musculaires et plus rarement des vomissements. Des complications neurologiques et immunologiques peuvent survenir mais semblent rares. Il n’y a pas de vaccin ni de traitement spécifique. On peut diminuer le risque d’infection en se protégeant contre les piqûres de moustiques toute la journée. Il semblerait qu’une infection durant la grossesse puisse causer des complications neurologiques chez le fœtus. Des études sont actuellement en cours et il est recommandé aux femmes enceintes de se protéger au maximum des piqûres de moustiques. (Sources : OMS Disease Outbreak News 21 Oct 2105 + 11 /13/ 27 Nov 2015 + 3 Décembre 2015; PAHO / WHO : Epidemiological Alert: Neurologic Syndrome, congenital malformations and Zika virus infection. Implications for public health in the Americas” 1 December 2015; ECDC: “Microcephaly in Brazil potentially linked to Zika virus epidemic 24.11.2015)

Conséquences pour le voyageur: Protégez-vous contre les moustiques 24h/24 (toute la journée et soirée pour le virus Zika, la nuit pour le risque faible de malaria). Baissez la fièvre avec du paracétamol (évitez l'Aspirine et les anti-inflammatoires non stéroïdiens).

Destinations: Brésil, Colombie, Guatemala, Mexique, Paraguay, Suriname, El Salvador, Venezuela

Maladie: Zika


Actualités apparentées:

Date Titre Destination(s)
08.03.2016 Virus Zika aux Amériques et recommandations pour les femmes enceintes Amérique; Antilles, Territoires néerlandais des; Barbade; Bolivie; Brésil; Belize; Colombie; Costa Rica; Cuba; Dominique; Dominicaine, République; Équateur; Guyane française; Guadeloupe, Saint Barthélemy et Saint Martin (FR); Guatemala; Guyana; Honduras; Haïti; Jamaïque; Sainte-Lucie; Martinique (FR); Mexique; Nicaragua; Panama; Porto Rico; Paraguay; Suriname; El Salvador; Trinité-et-Tobago; Saint-Vincent-et-les Grenadines; Venezuela; Îles Vierges des États-Unis
16.11.2015 Suriname : infections au virus Zika Suriname
26.10.2015 Colombie et Brésil : infections au virus Zika Brésil; Colombie
26.05.2015 Brésil : premiers cas d’infections au virus Zika Brésil
Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 18.12.2017