Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  
Recherche par date
 

Ethiopie : l'épidémie de rougeole continue 13-04-2015 , archivée

L’Ethiopie continue à faire face à une épidémie de rougeole. Le nombre de cas confirmés a augmenté de 6'100 cas en 2013 à plus de 14'000 cas en 2014. Plus de 2'100 cas cliniques ont été enregistrés dans 61 régions différentes du pays depuis début 2015 jusqu’à fin mars. La majorité des cas sont survenus dans les régions d’Oromia et Tigray. Bien que généralement bénigne, la rougeole peut occasionner de graves complications, telles des encéphalites et des pneumonies, voire le décès dans de rares cas. La protection (proche de 100%) est obtenue après avoir reçu deux doses de vaccins (ROR) ou après avoir eu la maladie. Il est conseillé de vérifier le statut vaccinal et si nécessaire de le compléter avec deux doses. Pour les voyageurs, la vaccination n’est pas uniquement un acte personnel servant à se protéger soi-même ou ses enfants, c’est aussi un acte solidaire pour éviter la transmission de maladies dans le monde entier, en particulier dans les pays en développement. Chaque année près de 200'000 personnes décèdent de la rougeole dans le monde. (Sources : Promedmail 4.4.15 ; OMS 11.2.15)

Conséquences pour le voyageur: Les enfants dès l’âge de 12 mois (dès 6-9 mois si très haut risque) ainsi que toute personne née après 1963 n’ayant pas eu la maladie, devraient être vaccinés contre la rougeole avec 2 doses (contre-indication si grossesse ou déficit immunitaire sévère).

Destinations: Éthiopie

Maladie: Rougeole


Actualités apparentées:

Date Titre Destination(s)
29.05.2017 Flambées de rougeole en Europe Autriche; Belgique; Bulgarie; Tchèque, République; Allemagne; Espagne; Éthiopie; France; Hongrie; Italie; Portugal; Roumanie
27.07.2011 Rougeole en Ethiopie Éthiopie
25.10.2010 Epidémie de rougeole en Ethiopie Éthiopie
Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 16.12.2017