Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  
Recherche par date
 

Epidémie de peste à Madagascar 01-12-2014 , archivée

Début novembre 2014 le Ministère de la Santé de Madagascar a notifié à l' Organisation mondiale de la Santé (OMS) une épidémie de peste sur l'Ile. Depuis lors, 263 cas dont 71 décès ont été recensés jusqu’au 11 février 2015 (en grande majorité de la forme bubonique et seule une minorité de la forme pulmonaire).  Les premiers cas seraient survenus fin août dans un village rural et reculé, mais l’épidémie s’est rapidement propagée dans le nord de l’île et 13 cas ont été signalés dans des bidonvilles de la capitale à la fin décembre 2014. L'épidémie semble s'être ralentie mais l’OMS suit la situation de près en raison de la densité de la population à Antananarivo, la plus grande ville de l’île, de l’effondrement de l’organisation sanitaire du pays, et des fortes pluies en janvier 2015. De plus, la situation est aggravée par l’émergence d’une résistance à la deltamethrine, un insecticide-répulsif contre les puces de rats. La peste est endémique à Madagascar et le nombre de cas augmente chaque année, typiquement en fin d’année d’octobre à décembre. Avec l’arrivée des pluies, les rats infestés de puces potentiellement infectées entrent dans les habitations. Depuis plusieurs années Madagascar recense le plus grand nombre de cas de peste au monde avec entre 200 à 300 infections recensées officiellement (jusqu’à 600 cas selon la presse) et au moins une cinquantaine de décès chaque année. La peste est causée par une bactérie (Yersinia Pestis) qui est transmise par les piqûres de puces infectées de rongeurs (rats, écureuils) ou d’animaux domestiques (chiens, chats, lapins) ayant attrapé les puces lors de promenades, etc. Plus rarement elle peut être contractée par contact direct avec des animaux ou des personnes malades, ou par inhalation de poussières contaminées. Il existe un traitement antibiotique efficace. En cas d’épidémie, les mesures pour limiter la population de rongeurs (associée à l'application d'insecticides et de répellents) et pour éviter leur intrusion dans les habitations diminuent le risque local. (Sources : International Society for Infectious Diseases, Promedmail 25.11.14, 12.12.14, 08.01.15, 12.2.15; L'Express de Madagaskar 07+ 08.01.15; OMS, Disease Outbreak News 21.11.14; OMS Alerte et action au niveau mondial Peste à Madagascar, 11.02.15).

Conséquences pour le voyageur: Le risque est faible sauf si vous logez chez l’habitant. Evitez tout contact avec les rats /animaux morts ou malades. Eloignez-vous des personnes qui toussent. Consultez en cas de fièvre, toux, symptômes grippaux, ganglion douloureux ou lésion à la peau.

Destinations: Madagascar

Maladie: Peste


Actualités apparentées:

Date Titre Destination(s)
11.12.2017 Madagascar : épidémie de peste (mise à jour) Madagascar
01.11.2017 Madagascar : épidémie de peste (mise à jour) Madagascar
19.10.2017 Epidémie de peste à Madagascar (mise à jour) Madagascar
19.10.2017 Voyageurs seychellois contractent la peste à Madagascar Madagascar; Seychelles
11.10.2017 Epidémie de peste à Madagascar (mise à jour) Madagascar
04.10.2017 Madagascar : flambée de peste pulmonaire Madagascar
26.09.2017 Madagascar : cas de peste Madagascar
23.01.2017 Madagascar: cas de peste (update) Madagascar
21.12.2016 Madagascar: cas de peste Madagascar
07.09.2015 Peste à Madagascar Madagascar
16.12.2013 Peste à Madagascar Madagascar
14.10.2013 Madagascar : risque de peste bubonique Madagascar
26.11.2012 La peste à Madagascar Madagascar
24.10.2011 Madagascar : cas de peste pulmonaire Madagascar
28.02.2011 Peste à Madagascar Madagascar
03.11.2008 La peste sévit à Madagascar Madagascar
Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 14.12.2017