Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  
Recherche par date
 

USA : premier cas d’Ebola diagnostiqué dans le pays 06-10-2014 , archivée

Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) rapportent un cas confirmé d’infection par le virus Ebola à Dallas (Texas) chez un ressortissant libérien qui était arrivé aux USA le 20 septembre. Le malade, en bonne santé lors de son voyage du Libéria via Bruxelles, a développé des symptômes quelques jours après son arrivée aux USA. Le 26.09.14 il s’est rendu à un hôpital à Dallas et malgré le fait qu’il ait mentionné son voyage en Afrique de l’Ouest, a été renvoyé à domicile avec des antibiotiques. Son état s’est rapidement aggravé et il a été hospitalisé le 26 septembre et le diagnostic d’infection par le virus Ebola a finalement été confirmé. Les autorités sanitaires ont identifié une centaine de personnes ayant eu un contact direct ou indirect avec le malade à Dallas. Comme le patient n’était pas symptomatique durant son voyage, les autres passagers et personnes de contact ne sont pas à risque. Ce cas illustre comment cette épidémie Ebola qui sévit en Afrique de l’Ouest concerne le monde entier et l’importance de prendre en compte l’histoire d’un voyage dans une zone où une épidémie sévit, en particulier chez les personnes avec des contacts rapprochés avec la population (nuitées chez l’habitant et/ou visite de la famille et des amis locaux). Les voyageurs dans les zones à risque d’Ebola doivent prendre toutes les mesures de prévention pour éviter une infection, et ne devraient pas prendre d’avion en cas de symptômes. En cas de fièvre ou symptômes grippaux dans les 21 jours après un contact avec une personne malade d’Ebola, il faut appeler par téléphone un médecin ou un centre d’urgences en mentionnant votre voyage ou risque spécifique. Pour rappel, la maladie à virus Ebola est une fièvre virale hémorragique extrêmement virulente, transmise lors d’un contact direct avec les liquides corporels / sécrétions d’un malade (le sang, la sueur, la salive, les vomissures, les selles, le sperme, et l’urine) ou des tissus d’animaux ou de personnes infectés. Les symptômes sont une fièvre soudaine et élevée, des douleurs musculaires, des maux de tête, une fatigue, et un mal de gorge, suivi de diarrhées, de vomissements et des saignements internes et externes. Il n’existe malheureusement pas de traitement ni de vaccin spécifique contre cette maladie. Pour plus d’informations sur l’épidémie d’Ebola sévissant en Afrique de l’Ouest, consultez les pages Ebola de l’Office fédéral de la santé publique et de l’OMS. (Sources : OMS, DON 01.10.14 ; Reuters.com 02.10.14; Tropimed News 02.10.14)

Conséquences pour le voyageur: Un risque existe pour les voyageurs dans les régions touchées par cette épidémie d’Ebola, surtout en cas de nuitées chez l’habitant, de visite de la famille / amis et de contacts proches avec des malades (soins).

Destinations: Guinée, Libéria, Nigéria, Sierra Leone, États-Unis (USA)

Maladie: Fièvres virales hémorragiques


Actualités apparentées:

Date Titre Destination(s)
13.03.2017 Fièvre de Lassa au Bénin et au Nigéria Bénin; Nigéria
23.05.2016 Fièvre de Lassa au Libéria Libéria
02.05.2016 Fièvre de Lassa au Nigéria Nigéria
25.01.2016 Nigéria : épidémie de fièvre de Lassa Nigéria
03.06.2015 USA: voyageur de retour du Libéria décède de fièvre Lassa Libéria; États-Unis (USA)
03.11.2014 Nigéria : fièvre de Lassa Nigéria
06.10.2014 Ebola en Afrique de l’Ouest : urgence internationale Guinée; Libéria; Nigéria; Sierra Leone
23.07.2014 Epidémie Ebola : plus de mille cas en Afrique de l’Ouest Guinée; Libéria; Sierra Leone
27.06.2014 Nigéria : fièvre de Lassa Nigéria
02.06.2014 Afrique de l’Ouest : nouveaux cas d’Ebola Guinée; Libéria; Sierra Leone
07.04.2014 Nigéria : fièvre de Lassa Nigéria
24.03.2014 Guinée, Afrique de l'Ouest: Epidémie de fièvre virale hémorragique Ebola (mise à jour) Afrique; Guinée; Libéria; Sierra Leone
16.09.2013 Sierra Leone : fièvre de Lassa Sierra Leone
Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 16.12.2017