Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  
Recherche par date
 

Thaïlande/Belgique : mélioïdose 22-10-2012 , archivée

Une femme thaïe de 60 ans vivant en Belgique a contracté la mélioïdose après avoir séjourné pendant 2 mois dans son village natal dans le nord-ouest de la Thaïlande centrale. Depuis 2009, 3 autres cas de mélioïdose chez des touristes européens revenant de la Thaïlande ont été publiés (Norvège 2009, France 2010, Suisse 2012).
Cette maladie est causée par une bactérie présente dans le sol (surtout dans les rizières) et les eaux de surface, en Asie du Sud-est et dans le nord de l’Australie. Elle est relativement rare mais le nombre de cas augmente lors de la saison des pluies. La transmission peut se faire lors de contact d’une peau abîmée (écorchures, ulcères, cloques) avec de la terre ou de l’eau contaminée, par la consommation d’eau souillée ou par l’inhalation de poussière. La présentation clinique varie d’une infection asymptomatique à une pneumonie qui peut se compliquer d’une septicémie (infection du sang) souvent fatale. Les personnes avec une maladie chronique (diabète, insuffisance rénale, baisse de l’immunité) ou des ulcères de la peau sont plus à risque. La bactérie est résistante à de nombreux antibiotiques. Dans ces régions il est recommandé de bien protéger ses pieds avec des chaussures fermées. En cas de plaies: lavez et désinfectez immédiatement la peau après un contact avec de la terre ou de l’eau de surface (flaques, ruisseaux). (Sources : Promedmail 16.10.12, Tropimed News 17.10 12)

Conséquences pour le voyageur: Le risque est faible pour le voyageur. Portez des chaussures fermées, surtout les diabétiques et si lésions aux pieds. En cas de maladie infectieuse fébrile avec ulcère isolé : pensez à la mélioïdose, même plusieurs mois après un voyage.

Destinations: Belgique, Thaïlande

Maladie: Mélioïdose


Actualités apparentées:

Date Titre Destination(s)
06.09.2017 Thaïlande : milliers de cas de mélioïdose Thaïlande
Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 16.12.2017