Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  
Recherche par date
 

Chine: cas de poliomyélite 05-09-2011 , archivée

Les autorités sanitaires chinoises rapportent 4 cas de poliomyélite (de type sauvage WP1) chez des enfants âgés entre 4 mois et 2 ans dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang à l'ouest du pays (aussi appelée Turkestan oriental, situé au Nord du Tibet et frontière avec le Tadjikistan, le Kirghizistan, le Kazakhstan, le Pakistan et l'Inde). La souche virale détectée présente de fortes similarités avec une souche ayant circulé au Pakistan en 2009. En 2010, une épidémie de poliovirus sauvage a touché plusieurs pays d'Asie centrale. D'après l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le dernier cas de polio sauvage importé en Chine remonte à 1999 et le dernier cas autochtone recensé dans le pays fut en 1994.
La poliomyélite est causée par un virus transmis généralement par l'eau ou les aliments contaminés et peut causer une paralysie définitive invalidante. Elle peut être très efficacement prévenue par la vaccination (5 doses dans l'enfance ou 3 à l'âge adulte). (Sources : OMS Disease Outbreak News 01.09.11 ; Institut de Veille Sanitaire BHI n° 310 du 24 août au 30 août 2011 ;

Conséquences pour le voyageur: Tous les résidents suisses, quel que soit leur âge, devraient avoir reçu une immunisation de base contre la poliomyélite. Une vaccination de rappel est recommandée tous les 10 ans aux voyageurs qui se rendent dans une région à risque.

Destinations: Chine

Maladie: Poliomyélite


Actualités apparentées:

Date Titre Destination(s)
13.01.2020 Poliomyélite : urgence sanitaire Afghanistan; Angola; Bénin; Centrafricaine, République; Côte d'Ivoire; Cameroun; Chine; Éthiopie; Ghana; Indonésie; Kenya; Myanmar; Malaisie; Mozambique; Niger; Nigeria; Papouasie-Nouvelle-Guinée; Philippines; Pakistan; Somalie; Tchad; Togo; Zambie; Congo, La République démocratique du (Kinshasa)
Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 30.09.2020