Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  
Recherche par date
 

Epidémie de rougeole en Italie 17-06-2002 , archivée

Depuis janvier dernier, plus de 20'000 cas de rougeole parmi les enfants ont été enregistrés au centre et sud de l'Italie, provoquant jusqu'à présent au moins 3 décès. Bien que généralement bénigne, la rougeole reste une affection potentiellement dangereuse. La vaccination est très efficace pour prévenir la maladie. La protection (proche de 100%) est obtenue après avoir reçu deux doses de vaccins (ROR) ou après avoir eu la maladie. Tous les voyageurs devraient être protégés. (Source : Presse, juin 02 et bulletin OFSP 1.7.02)

Conséquences pour le voyageur: Il est recommandé à tous les enfants de > 12 mois d'âge (voire dès 9 mois, si très haut risque), ainsi qu'aux adolescents et adultes nés avant 1965 qui n'ont pas eu la maladie d'avoir au moins 1 dose de vaccin contre la rougeole.

Destinations: Italie

Maladie: Rougeole


Actualités apparentées:

Date Titre Destination(s)
29.05.2017 Flambées de rougeole en Europe Autriche; Belgique; Bulgarie; Tchèque, République; Allemagne; Espagne; Éthiopie; France; Hongrie; Italie; Portugal; Roumanie
10.04.2017 Italie : épidémie de rougeole Europe; Italie
07.03.2017 Epidémies de rougeole en Europe Autriche; Belgique; Suisse; Allemagne; Espagne; Italie
27.04.2015 Exposition Universelle à Milan 2015 Italie
09.03.2015 Plus de 22'000 cas de rougeole en Europe : l’OMS rappelle l’importance de la vaccination Bosnie-Herzégovine; Allemagne; Géorgie; Italie; Kirghizistan; Kazakhstan; Russie, Fédération de
28.06.2014 Rougeole en Italie Italie
24.03.2014 Rougeole sur bateau de croisière en Méditerranée Espagne; Europe; France; Italie
12.04.2010 Italie, Allemagne : rougeole Allemagne; Europe; Italie
16.06.2008 Rougeole en Italie Italie
14.08.2006 Toscane : épidémie de rougeole Italie
14.07.2003 Italie du sud: épidémie de rougeole Italie
Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 14.12.2017