Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
Rechercher un conseil  

Maladies et Traitements > Diarrhées du voyageur

diarrhée du voyageur

Maladie en bref
La diarrhée du voyageur, communément appelée turista, touche entre 20% et 50 % des voyageurs internationaux. Elle est causée par différents micro-organismes transmis lors de la consommation d'aliments ou d'eau contaminés. Elle n'est généralement pas dangereuse mais peut vous gâcher plusieurs jours de voyage. Quelques précautions d'hygiène diminuent les risques d'en souffrir.

Transmission
La diarrhée du voyageur peut être causée par de nombreux germes dont les bactéries, les virus et les parasites. La cause la plus fréquente est une bactérie appelée Escherichia Coli. Le plus souvent la transmission se fait par voie féco-orale par les aliments ou les boissons contaminés ou par les mains sales.

Répartition géographique
Monde entier. Le risque augmente dans les pays avec de mauvaises conditions sanitaires.

Symptômes et complications
Les diarrhées se déclenchent souvent de manière brutale. Elles peuvent être accompagnées de crampes abdominales, et parfois de vomissements. Il n'y a pas toujours de fièvre. Dans la majorité des cas les symptômes disparaissent spontanément après 2 ou 3 jours sans traitement spécifique. Cependant, il est important de compenser rapidement les pertes diarrhéiques, particulièrement chez les petits enfants et les personnes âgées qui peuvent rapidement se déshydrater.

Prévention et traitement
Une bonne hygiène personnelle et alimentaire constitue la meilleure des préventions. Lavez-vous systématiquement les mains avant de manger (mais ne pas les sécher avec une serviette commune). Suivez la règle : " Cook it, boil it, peel it or forget it " (cuire, bouillir, peler ou oublier). Consommez le thé ou le café (avec de l'eau bouillie sans lait), les boissons encapsulées, les repas bien cuits et encore chauds, les fruits pelés par soi-même. Renoncez aux glaçons, aux crudités, à la glace, aux pâtisseries, aux produits laitiers.

En cas de diarrhées : buvez beaucoup ! Il faut compenser les pertes de liquides. Buvez souvent et en petites quantités (à la cuillère pour les petits enfants) des boissons légèrement sucrées avec des biscuits salés, du bouillon, ou une solution de réhydratation orale simple : 1 litre d'eau bouillie avec 1 cuillère à thé rase de sel et 8 cuillères à thé rases de sucre. 
Il existe des préparations commercialisées (ex : GES 45, ELOTRANS ®). Régime constipant : riz blanc (à l'eau salée) et des bananes (pour récupérer le potassium perdu ). Buvez l'eau du riz. 
Un traitement aux antibiotiques peut parfois être nécessaire, cf. ci-dessous.

Recommandations

  • Suivez les mesures de prévention. 
  • En cas de diarrhées, buvez suffisamment pour vous réhydrater. En l'absence de sang ou de glaires dans les selles, vous pouvez prendre pour une courte durée un ralentisseur des intestins comme le lopéramide (IMODIUM ®) qui ne traite cependant pas l'infection (et est contre-indiqué chez les enfants). 
  • En cas de fièvre, de sang dans les selles ou de diarrhées très abondantes ou durant plus de 2 jours, faute de consulter un médecin, un traitement antibiotique court (ciprofloxacine, azithromycin) pour 1 à 3 jours peut être pris.


Création: 27.05.2005

 

Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 14.12.2017