Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  

Destinations

SuèdeSuède

Paludisme (malaria)

Il n'y a pas de paludisme.
Il n'y a aucune précaution particulière à prendre.

Vaccination

Les vaccins suivants sont recommandés pour tous:
 Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite, Rougeole
Dans des conditions particulières, les vaccins suivants sont recommandés: Hépatite B, FSME (et RSSE)

Pour la prescription de médicaments et les vaccinations, consultez un médecin traitant ou un Centre de vaccination.

Autres Maladies

Il existe un risque d'infection par le virus VIH / SIDA dans le monde entier lors de rapports sexuels non protégés. Protégez-vous !

Diarrhées et autres maladies: cliquez sur "aide-mémoire pour votre voyage"
Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 27.04.2017

Actualités  Actualités    Autres actualités (1/5)

Italie : épidémie de rougeole

10/04/2017 (mise à jour: 15/04/2017)

Le European Centre for Disease Prevention and Control (ECDC) rapporte une augmentation du nombre de cas de rougeole en Italie, avec 1010 cas depuis le début de l’année 2017. Les régions du Piémont, Latium (Rome), Lombardie, Toscane et des Abruzzes (Pescara) sont les plus touchées. Les personnes de 15 à 39 ans ont été les plus affectées et 90 % des patients n’avaient pas été vaccinés. La multitude de flambées de rougeole en Europe (en Roumanie, Belgique, Allemagne, France, Autriche, Suède, Hongrie et en Suisse, voir l’actualité du 07.03.2017) et le grand nombre d'hospitalisations (41 % des patients en Italie) rappelle à nouveau l'importance d'une vaccination complète contre la rougeole (avec 2 doses). Les flambées continuent de sévir dans la région européenne en raison de poches de populations non vaccinées ou sous-vaccinées. Les voyages peuvent augmenter le risque d’exposition au virus ainsi que sa propagation à des populations sensibles non vaccinées (dont les bébés). Une excellente protection est obtenue après deux doses de vaccins (ROR). Toute personne n’ayant pas une maladie documentée devrait vérifier son carnet de vaccination et, si nécessaire, recevoir la 2ème dose de vaccin. (Sources : European Centre for Disease Prevention and Control, Communicable Disease Threats Report week 13, 26 March- 1 April 2017; Tropimed News 22.3.2017)

Conséquences pour le voyageur : Les enfants dès l’âge de 12 mois (dès 6-9 mois si très haut risque) ainsi que toute personne née après 1963 n’ayant pas eu la maladie, devraient être vaccinés contre la rougeole avec 2 doses (contre-indication si grossesse ou déficit immunitaire sévère).

Destinations : Europe, Italie

Actualités  Actualités    Autres actualités Autres actualités (2/5)

La grippe frappe déjà !

26/12/2016 (mise à jour: 23/01/2017)

La grippe est déjà arrivée en Europe et en Suisse avec 3 semaines d’avance sur les années précédentes. Ce n’est que le début de l’épidémie, mais le nombre de cas augmente rapidement. En Europe, la proportion d’échantillons positif pour le virus de la grippe détectées par les systèmes de surveillance est passé de 10% (durant la semaine 46) à 28% positifs durant la semaine 50 (du 11 au 17 décembre 2016). Le seuil épidémique a également été franchi en Suisse durant la 3ème semaine de décembre. Jusqu’à présent, la grande majorité des virus détectés sont du type A (H3N2) qui est présent dans le vaccin de cette année (2016/2017). (Sources : European Centre for Disease Prevention and Control, Communicabel Disease Threats Report : Week 48 (23 Nov -3 Dec 2016; Week 49 (5–11 Dec 2016); Week 50 (11-17 Dec 2016) ; Flunewseurope.org; Hôpitaux Universitaires de Genève, Laboratorie de virologie « Activité et virologie en Suisse durant la semaine 49/2016 ».

Conséquences pour le voyageur : La vaccination reste le moyen le plus efficace pour se protéger de la grippe et de ses complications graves (pneumonies, hospitalisations, décès), en particulier pour les plus de 65 ans, les malades chroniques, les femmes enceintes et le personnel médical

Destinations : Suisse, Europe

Actualités  Actualités    Autres actualités Autres actualités (3/5)

Augmentation des infections au VIH en Europe

14/12/2016 (mise à jour: 26/12/2016)

Le nombre de cas de personnes infectées par le VIH (virus du sida) a dépassé pour la première fois les 2 millions dans la région européenne durant l’année 2015. La région a aussi recensé un chiffre record de 153'000 nouvelles infections au VIH, ce qui est le plus grand nombre annuel depuis le début des enregistrements dans les années 80 et qui représente une augmentation de 7 % par rapport à 2014. En Suisse, les nouvelles infections au VIH ont aussi augmenté (de 4 %).Grâce aux progrès de la médecine et à l’amélioration de l’accès aux soins, moins de personnes meurent du sida. Cependant, ils sont toujours plus nombreux à vivre avec la maladie. L’effort au niveau de l’éducation et de la prévention des nouvelles infections sexuellement transmissibles doit être poursuivi. Le VIH continue à se transmettre et à progresser dans de nombreuses régions du monde, en Suisse comme ailleurs. Prévoyez la possibilité de rencontres sexuelles en voyage comme chez vous, et ayez sur vous des préservatifs (ou Femidom). Il peut être difficile d'en trouver sur place et dans certaines situations. Pratiquez TOUJOURS les règles du Safer Sex. Pour plus d'informations, consultez le site www.lovelife.ch. (Sources: Tropimed News 30.11.2016 ; European Centre for Disease Prevention and Control 26.11.2016 “HIV/AIDS surveillance in Europe 2015”)

Conséquences pour le voyageur : Le virus VIH est transmis dans le monde entier. Toute relation sexuelle non protégée avec un nouveau partenaire représente un risque, ainsi que l'utilisation d'aiguilles non stérilisées. Employez toujours un préservatif avec un nouveau partenaire.

Destinations : Suisse, Europe

Actualités  Actualités    Autres actualités Autres actualités (4/5)

Epidémies de dengue dans le monde en 2016

23/01/2017 (mise à jour: 31/01/2017)

Les épidémies de fièvre dengue continuent à toucher de vastes régions du monde. Aux Amériques et dans les Caraïbes, le Pan American Health Organization (PAHO) a recensé un nombre spectaculaire de cas de dengue en 2016, avec plus de 2,2 millions de cas confirmés et probables, ayant causé 947 décès. Les pays les plus touchés sont le Brésil, le Paraguay, le Mexique et la Colombie. En Asie, les pays ayant signalé le plus grand nombre de cas l’année dernière sont l’Inde (111'800 cas), la Malaisie (100'028 cas), le Vietnam (79'204 cas, augmentation de 96% par rapport aux années précédentes), le Sri Lanka (49'930 cas) et la Thaïlande (57'425 cas). La Chine a rapporté 2'098 cas, moins qu’en 2015. Le Laos a triplé son nombre de cas (5'373). A Singapour, le nombre total de cas était de 13'051, 20% de plus que l’année passée. Dans la région du Pacifique, ce sont les Philippines les plus touchés avec 176'411 cas. L’Australie a rapporté 2'106 cas, la Nouvelle Calédonie 730 cas, et les îles Salomon 6'294 cas en 2016.
L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime qu’entre 50 à 100 millions de personnes sont infectées chaque année par cette maladie virale transmise par des moustiques qui piquent la journée (activité maximale à l’aube et quelques heures avant le coucher du soleil), et qui se reproduisent dans les villes et les régions périurbaines, en particulier pendant la saison des pluies. Les manifestations cliniques sont une fièvre élevée, des maux de tête, des douleurs musculaires et articulaires et une éruption cutanée (rash). La maladie est généralement bénigne et guérit spontanément après 10 jours. Plus rarement elle peut être grave et entraîner des saignements.  Comme il n'existe aucun vaccin pour les voyageurs ni de traitement spécifique contre la maladie, il est important de vous protéger contre les piqûres de moustique toute la journée. (Source: European Centre for Disease Prevention and Control, Communicable disease threats report, 8-14 January 2017, week 2)

Conséquences pour le voyageur : Protégez-vous des piqûres de moustiques toute la journée, même en ville. En cas de fièvre, le paludisme (malaria) doit être exclu si région de transmission. Baissez la fièvre avec du paracétamol (évitez l'Aspirine®: risque de saignement).

Destinations : Monde

Actualités  Actualités    Autres actualités (5/5)

Bonne Année, voyagez en pleine santé !

26/12/2016 (mise à jour: 09/01/2017)

Toute l'équipe de la rédaction de SAFETRAVEL et des experts en médecine des voyages vous souhaitent un Joyeux Noël, une Bonne Année, et de nombreux voyages en bonne santé !

Conséquences pour le voyageur : N'oubliez pas de consulter www.Safetravel.ch et votre médecin avant de partir pour rester en bonne santé et bien profiter de vos voyages en 2017.

Destinations : Monde