Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  

Destinations

MarocMaroc

Paludisme (malaria)

De manière générale, il n'y a pas de paludisme dans le pays. Un risque minimal de paludisme existe dans certaines zones.
Dans tous les cas, il est recommandé de se protéger contre les piqûres de moustiques.
Il n'est donc pas nécessaire de prendre un médicament.

Risque de paludisme:

  • derniers cas autochtones 2010 (P. falciparum) à Casablanca, problablement après importation d'Afrique, sinon P. vivax; déclaré officiellement exempt de paludisme (OMS mai 2010)

Vaccination

Les vaccins suivants sont recommandés pour tous:
 Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite, Rougeole, Hépatite A
Dans des conditions particulières, les vaccins suivants sont recommandés: Hépatite B, Fièvre typhoïde, Rage

Pour la prescription de médicaments et les vaccinations, consultez un médecin traitant ou un Centre de vaccination.

Autres Maladies

Il existe un risque d'infection par le virus VIH / SIDA dans le monde entier lors de rapports sexuels non protégés. Protégez-vous !

Diarrhées et autres maladies: cliquez sur "aide-mémoire pour votre voyage"
Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 26.06.2019

Actualit�s  Actualités    Autres actualités (1/2)

Epidémies de rougeole en Afrique

30/04/2019 (mise à jour: 08/05/2019)

Plusieurs pays africains sont touchés par des épidémies de rougeole. Les pays ayant rapporté un grand nombre de cas cette année sont Madagascar (124’514 cas depuis octobre 2018), la République Démocratique du Congo (56’442 cas), le Tchad (10’333 cas), le Nigéria (2’113 cas) et l’île Maurice (1440 cas). Les voyages peuvent augmenter le risque d’exposition au virus de la rougeole ainsi que sa propagation à des populations sensibles non vaccinées (dont les bébés). La maladie peut occasionner de graves complications, telles une encéphalite ou une pneumonie, voire le décès dans de rares cas. La vaccination (2 doses) confère une excellente protection. (Sources : WHO.int, Weekly Bulletin on Outbreaks and other Emergencies, Week 16 : 15-21 April 2019, outbreaknewstoday 23.4.2019)

Conséquences pour le voyageur : Avant un voyage, vérifiez votre protection contre la rougeole ! Toutes les personnes nées après 1963 qui n'ont pas d'immunité confirmée contre l'infection (taux d'anticorps ou certificat mentionnant 2 doses de vaccin) doivent recevoir deux doses de vaccin ROR. En cas d’épidémie dans la région ou en cas de contact avec un cas de rougeole, la vaccination peut être recommandée dès l’âge de 6 mois.

Destinations : Afrique, Madagascar, Maurice, Nigeria, Tchad, Congo, La République démocratique du (Kinshasa)

Actualit�s  Actualités    Autres actualités (2/2)

Europe, monde : Epidémies de rougeole

20/03/2019 (mise à jour: 27/03/2019)

Le nombre de cas de rougeole a fortement augmenté l’année dernière, en Europe comme dans le monde, et le virus continue de circuler dans de nombreux pays. En 2018 l'OMS a recensé 82'596 cas de rougeole dans la Région européenne où 72 personnes sont décédées de la maladie. C’est le nombre de cas le plus élevé de la décennie (3 fois le total de 2017 et 15 fois les chiffres de 2016 !), en grande partie en raison des 54'000 cas en Ukraine. Cette année de nombreux pays ont rapporté des flambées, dont l’Ukraine (26'544 cas dont 10 mortels depuis début 2019), la France (244 cas), l’Italie (165 cas), l’Allemagne (120 cas), l’Autriche (52 cas) et la Suisse (50 cas).

Au niveau mondial, plusieurs pays continuent de rapporter des épidémies de grande envergure dont Madagascar qui signale 86’985 cas dont 1’141 décès depuis le début de l’épidémie en septembre 2018. Les Philippines ont enregistré 18'553 cas depuis le début de l’année, dont 2'524 cas rien que la semaine passée. Les voyages peuvent augmenter le risque d’exposition au virus de la rougeole ainsi que sa propagation à des populations sensibles non vaccinées (dont les bébés). La maladie peut occasionner de graves complications, telles une encéphalite ou une pneumonie, voire le décès dans de rares cas. La vaccination (2 doses) confère une excellente protection. (Sources : OMS 07.02.2019 ; « Tropimed Epinews 13.3.2019, outbreaknewstoday 9. +13.3.2019)

Conséquences pour le voyageur : Tous les enfants dès l’âge de 12 mois ainsi que les personnes nées après 1963 qui n'ont pas une immunité confirmée contre la rougeole (maladie documentée, taux d'anticorps ou certificat mentionnant 2 doses de vaccin) devraient être vaccinés avec 2 doses de vaccin (contre-indication si grossesse ou déficit immunitaire sévère). La vaccination est recommandée dès l'âge de 6 mois en cas d'épidémie dans les environs ou en cas de contact avec un cas de rougeole.

Destinations : Europe, Monde