Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  

Destinations

IndeInde

Paludisme (malaria)

Le risque de paludisme varie selon les régions et les saisons.
Dans tous les cas, il est recommandé de se protéger contre les piqûres de moustiques.
De manière générale, il est recommandé d'avoir avec soi un médicament à prendre en cas de fièvre (suspicion de paludisme) dans les régions à risque.
Une prévention médicamenteuse devrait être considérée pour les voyageurs plus à risque de contracter le paludisme ou de développer des complications de la maladie.

Risque de paludisme:

  • risque modéré / faible de mai à novembre : <2000 m à l'est et au nord-est du pays
  • pas de paludisme : >2000m régions montagneuses de Himachal Pradesh, Jammu & Kashmir, Sikkim et le Lakshadweep
  • Risque minime : de décembre à avril <2000 m à l'est et au nord-est du pays;
    toute l'année <2000 m dans le reste du pays, aussi à Delhi, Rajasthan et Mumbai, aux îles Andaman-et-Nicobar (exceptions sous "pas de paludisme")
  • <2000 m à l'est et au nord-est du pays : une prophylaxie médicamenteuse devrait être considérée pour des groupes spécifiques à risque qui ont un risque plus élevé de contracter le paludisme

Vaccination

Les vaccins suivants sont recommandés pour tous:
 Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite, Rougeole, Hépatite A
Dans des conditions particulières, les vaccins suivants sont recommandés: Hépatite B, Fièvre typhoïde, Rage, Encéphalite japonaise, Choléra

Remarques pour la vaccination contre la fièvre jaune:
 Condition d’entrée du pays :
vaccination obligatoire
uniquement si provenance dans les 6 jours d'une zone d'endémie (sauf si transit d'aéroport dans cette zone)

Pour la prescription de médicaments et les vaccinations, consultez un médecin traitant ou un Centre de vaccination.

Autres Maladies

Il existe un risque d'infection par le virus VIH / SIDA dans le monde entier lors de rapports sexuels non protégés. Protégez-vous !

Diarrhées et autres maladies: cliquez sur "aide-mémoire pour votre voyage"
Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 22.02.2019

Actualit�s  Actualités    Autres actualités (1/2)

Inde: Kyasanur Forest Disease au Karnataka

22/01/2019 (mise à jour: 30/01/2019)

Les autorités sanitaires de l’état de Karnataka en Inde ont recensé 62 cas de « Kyasanur forest disease » depuis décembre 2018 et 6 personnes en sont décédées. La maladie est transmise dans plusieurs régions boisées du sud de l’Inde (dont surtout le Karnataka, Kerala, et Tamil Nadu). Elle est causée par un virus (un flavivirus) transmis par une piqûre de tique infectée ou lors de contact avec un animal infecté (rongeurs, singes par exemple). Après une période d’incubation de 3 à 8 jours, les manifestations cliniques sont de la fièvre, des frissons et des maux de tête, avec parfois quelques jours plus tard des douleurs musculaires, des vomissements, et des saignements. Une minorité de patients (10 à 20%) développent lors d’une seconde phase de la maladie des atteintes neurologiques graves. La létalité est de 3-5 %. Il n’y a pas de traitement spécifique. (Sources: International Society for Infectious Diseases, Promedmail 16.01.2019 ; Centers for Disease Control and Prevention Kyasanur Forest Disease).

Conséquences pour le voyageur : Le risque pour les voyageurs est faible. Protégez-vous des piqûres de tiques, en particulier dans les régions boisées, et évitez tout contact avec les rongeurs et singes. Il n’y a pas de vaccin disponible pour les voyageurs.

Destinations : Inde

Actualit�s  Actualités    Autres actualités (2/2)

Inde : flambées de Zika

27/11/2018 (mise à jour: 11/12/2018)

Plusieurs régions d’Inde rapportent des flambées d’infections au virus Zika. L’Etat le plus touché est le Rajasthan avec 157 cas confirmés, dont 63 femmes enceintes, dans la ville de Jaipur. L’Etat de Madhya Pradesh a enregistré 109 cas et l’Etat du Gujarat signale 1 cas.

Le virus Zika est transmis par des moustiques qui piquent la journée et sont présents dans de nombreuses régions tropicales. Environ 80% des infections seraient asymptomatiques. Les manifestations cliniques sont généralement peu sévères, d’une durée entre 5 et 7 jours: une fièvre, une éruption de boutons rouges (rash) avec des démangeaisons, des douleurs aux articulations, une conjonctivite (yeux rouges), parfois des maux de tête et douleurs musculaires. Des complications neurologiques (Syndrome de Guillain-Barré) et immunologiques peuvent survenir. Il n’existe ni vaccin ni thérapie spécifique contre le virus Zika. On peut diminuer le risque en se protégeant contre les piqûres de moustiques toute la journée et en soirée. Pour éviter une transmission par voie sexuelle du virus, il est recommandé de respecter les règles du « safer sexe » et d’utiliser des préservatifs (ou Femidom) pendant le voyage et au moins 2 mois après le retour (hommes et femmes, avec ou sans symptômes d'une infection).

Attention femmes enceintes : La situation est particulière pour les femmes enceintes. Une infection pendant la grossesse peut avoir de graves conséquences sur le cerveau et le système neurologique du bébé (microcéphalie et autres malformations) et il est déconseillé aux femmes enceintes de se rendre dans une région à risque augmenté du virus Zika (Catégorie 1 OMS). Les femmes qui souhaitent avoir un enfant devraient attendre au minimum 2 mois après leur retour (ou celui de leur partenaire) d'une région à risque augmenté de transmission avant de planifier une grossesse. Pour plus d’informations: consultez le lien ci-dessous. (Sources : OMS 02.11.18; International Society for Infectious Diseases Promedmail 5.11.2018, Times of India 12.11.2018; Tropimed EpiNews 14.11.18)

Conséquences pour le voyageur : Protégez-vous contre les piqûres de moustiques 24 heures sur 24 : toute la journée et en soirée pour le zika, la dengue, le chikungunya ; et durant toute la nuit pour la malaria. Il est déconseillé aux femmes enceintes de voyager dans des régions à risque augmenté du virus Zika.

Destinations : Inde