Logo Safetravel Image Safetravel
RECHERCHE  
Conseils médicaux aux voyageurs | Recommandations du Comité d'experts en médecine des voyages
 
RECHERCHE  

Destinations

CubaCuba

Paludisme (malaria)

Il n'y a pas de paludisme.
Il n'y a aucune précaution particulière à prendre.

Vaccination

Les vaccins suivants sont recommandés pour tous:
 Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite, Rougeole, Hépatite A
Dans des conditions particulières, les vaccins suivants sont recommandés: Hépatite B, Fièvre typhoïde, Rage

Remarques pour la vaccination contre la fièvre jaune:
 Condition d’entrée du pays :
vaccination obligatoire
uniquement si provenance d'Angola, Brésil, R.D. du Congo (y compris transit d'aéroport dans cette zone)

Pour la prescription de médicaments et les vaccinations, consultez un médecin traitant ou un Centre de vaccination.

Autres Maladies

Il existe un risque d'infection par le virus VIH / SIDA dans le monde entier lors de rapports sexuels non protégés. Protégez-vous !

Diarrhées et autres maladies: cliquez sur "aide-mémoire pour votre voyage"
Safetravel® ne peut remplacer le jugement de votre médecin ou pharmacien, ou d'un spécialiste en médecine tropicale, en particulier s'il s'agit de conseiller des personnes à risque. N'hésitez pas à le contacter. Il établira un plan de vaccination personnel et vous remettra des documents complémentaires. La prescription d'ordonnances médicales peut être faite par votre médecin ou par les centres de vaccinations.
Conception du site ASTRAL - Contact - Dernière mise à jour du site le 22.02.2019

Actualit�s  Actualités    Autres actualités (1/2)

Amériques, Caraïbes : Epidémies de Dengue

30/01/2019 (mise à jour: 05/02/2019)

Le Pan American Health Organization (PAHO) a recensé 538’302 cas cliniques de dengue aux Amériques et dans les Caraïbes en 2018, dont 3'505 cas de dengue sévère et 314 décès. Les pays les plus touchés sont le Brésil (> 247’000 cas), le Mexique (> 78'000 cas), le Nicaragua (> 57’000 cas), la Colombie (> 44'000 cas), le Paraguay (> 32’000 cas) et le Venezuela (> 19'000 cas). Ces dernières décennies, la transmission de la dengue a fortement augmenté dans les pays tropicaux et subtropicaux. Il s’agit d’une maladie virale transmise par des moustiques qui piquent la journée, en particulier dans les villes pendant et juste après la saison des pluies. Les manifestations cliniques sont une fièvre élevée, des maux de tête, des douleurs musculaires et articulaires et une éruption cutanée (rash). La maladie est généralement bénigne et guérit spontanément après 10 jours. Plus rarement elle peut entraîner des saignements. (Sources : International Society for Infectious Diseases Promed-Mail 03.01.2019; PAHO Reported Cases of Dengue Fever in the Americas Week 53 2018)

Conséquences pour le voyageur : Protégez-vous des moustiques toute la journée et en début de soirée, y compris dans les villes (vêtements à manches longues, anti-moustiques). Baissez la fièvre avec des médicaments à base de paracétamol et un apport liquidien suffisant. Ne prenez pas d'aspirine (risque d’hémorragie). En cas de fièvre, le paludisme (malaria) doit être exclu dans les régions de transmission.

Destinations : Amérique

Actualit�s  Actualités    Autres actualités (2/2)

Brésil, Amérique du Sud : épidémies de fièvre jaune

18/12/2018 (mise à jour: 21/12/2018)

Le Brésil continue de faire face depuis 2017 à la plus grande épidémie de fièvre jaune de ces dernières décennies et le virus circule dans de nombreux autres pays d’Amérique du Sud. En 2018 des cas de fièvre jaune ont été rapportés en Bolivie, au Brésil, en Colombie, en Guyane française et au Pérou. Plusieurs dizaines de voyageurs non vaccinés ont contracté la maladie et certains en sont décédés.

Brésil : De fin 2017 à juin 2018, 1376 cas humains de fièvre jaune ont été recensés, dont 483 décès. La transmission de la fièvre jaune est généralement saisonnière avec la grande majorité des cas survenant en été (de décembre à mai) et une transmission plus basse (voire parfois interrompue) de juin à novembre. Cependant, même si un grand nombre d’habitants ont été vaccinés, et que les cas ont diminué, le virus a continué de circuler durant l’hiver austral avec 271 cliniques suspectés recensés entre le 1er juillet et le 8 novembre 2018. Un homme est décédé de la maladie sur la Côte de l’Etat de São Paulo (région de Caraguatatuba). Depuis fin 2016, il y a eu une extension géographique de l’épidémie du Nord au Sud, et en particulier vers le Sud-Est, y compris l‘Etat de São Paulo, les régions côtières et les îles.

Bolivie : 34 cas cliniques suspectés ont été rapportés dans les départements de Benin, Cochabamba, La Paz et Santa Cruz.

Colombie: 1 cas de fièvre jaune a été confirmé dans le département Vaupés.

Guyane française: 1 cas confirmé chez un Suisse de 47 ans qui séjournait dans le pays depuis 4 mois (voir News du 20.08.2018).

Pérou: 15 cas cliniques suspectés de fièvre jaune, parmi lesquels 9 ont été confirmés, dans des régions boisées des départements de Loreto, San Martin, Ucayali et de Madre de Dios.

La fièvre jaune est une maladie virale hémorragique transmise par les piqûres de moustiques. Elle se manifeste par une fièvre élevée, des frissons, des douleurs musculaires, des maux de tête et des troubles digestifs, suivi chez certains malades d’une jaunisse et des saignements qui peuvent entraîner la mort. Il n'existe pas de traitement spécifique et la vaccination constitue le meilleur moyen de se protéger contre cette maladie. (Sources: WHO/ PAHO Yellow fever Epidemiological Update 7 Dec 2018; Tropimed EpiNews 11.12.2018)

Conséquences pour le voyageur : La vaccination contre la fièvre jaune est fortement recommandée pour les voyages dans les régions d’endémie. Protégez-vous contre les piqûres de moustiques toute la journée et au crépuscule (agents répulsifs, porter des vêtements avec des longues manches, si possible imprégnés d'insecticide, dormir sous une moustiquaire ou dans des pièces climatisées). Brésil : La vaccination contre la fièvre jaune est recommandée pour presque tout le pays, y compris pour les régions considérées dans le passé comme exemptes de fièvre jaune, et aussi pour les villes de Rio de Janeiro CITY, Niteroi et São Paulo CITY. La vaccination doit être administrée au plus tard 10 jours avant l’entrée dans le pays afin de garantir une protection.

Destinations : Amérique, Bolivie, Brésil, Colombie, Guyane française, Pérou